AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dieu des âmes / Le Traqueur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 62
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Contrôle des âmes / Épée lourde
Âge: 19 ans
Titre: Dieu des âmes
avatar
Rex Ora
MessageSujet: Dieu des âmes / Le Traqueur   Ven 6 Fév - 16:50


Hi, I'm Rex Ora


I- Identity card


Nom: Ora
Prénom: Rex
Age: 19  ans
Pouvoir et/ou Armes:  Il est le dieu des âmes.  Il contrôle toutes les âmes qu’il a capturées. Il a plus de difficulté à les contrôlés depuis sa mort. Il ne peut capturer que celles en dehors d’un corps. On peut par contre lui vendre notre âme.  Il peut sentir comment se sent chaque âme (qu’il contrôle ou non), cela l’agace. Son épée ne peut être soulevée que par lui, elle a été enchantée pour lui. Celle-ci est légère pour lui et elle peut aller directement dans sa main s’il la perd.
Titre: Dieu des âmes / Le Traqueur  
Groupe: Anciens Dieux
Métier: Collectionneur d’âmes et traqueur
Thème musical:  Cliquez!




II- Personality & Tastes



JE SUIS CE QUE JE SUIS ...

Il est colérique, lorsqu’il se fâche l’air semble se soulevé autour de lui (les âmes tournes autour de lui). Il porte toujours le collier que sa mère lui a donné, ce bijou l’aide à canaliser son pouvoir lorsqu’il se fâche. Son visage est impassible (sauf quand il est en colère). Il est plus fort, plus rapide, plus agile, plus endurant et plus intelligent  puisqu’il adore s’entraîner  et écoute les conseils, il devient rapidement le meilleur de sa classe (remplit de jeunes dieux). Il n’aime pas parlé, ses parents lui avaient toujours dit de parler le moins possible pour sa survie. Il se méfie de tout le monde (sauf ses parents qui sont morts). Aime être seul.


Lorsqu’il était dieu il avait l’apparence d’un garçon de 4 ans (âge où il a décidé d’arrêter de grandir).  Il possédait des yeux émeraude et des cheveux brun chocolat. Il était musclé. Il a maintenant le corps d’un jeune homme de 19 ans. Ce corps est toujours musclé,  les yeux azur, les cheveux d’un noir ténébreux, la peau pâle et une petite bouche.



III- Once upon a time ...



VOICI MON HISTOIRE ...

Je n’aurais jamais pensé que cela arriverait, nous avions une belle vie moi et ma famille. Mes parents travaillaient, ils étaient haut gradés. Tout le monde connaissaient la famille Kontrollo. Mon père était le Dieu des damnés et ma mère la Déesse de l’illusion. Je ne pouvais rêver d’une meilleure vie, mais un jour tout changea. Le dieu de la gourmandise tomba amoureux d’une humaine et la société dans lequel je vivais en fût touché profondément. Personne ne comprenait comment un être si puissant comme lui, pouvait tomber amoureux d’une mortel. Un être si inférieur. Le roi des dieux, le dieu de la souffrance, furieux de cette nouvelle décida qu’il fallait les tuer. Ma mère qui était amie avec le dieu de la gourmandise pleura à la nouvelle. Suite à sa mise en condamnation, le critiqué fit tout en son pourvoir pour rallier la communauté à sa cause. Il expliqua comment les humains étaient sentimentaux et touchant. Personne ne se rallia à sa cause. Ma mère aurait aimé, mais elle savait qu’elle mettrait père et moi en danger.  Dès la suite de sa mort, le dieu de la souffrance obligea mon père, en publique, de condamné leurs âmes. Mon père en voyant le visage désespéré de ma mère, en fût incapable. Mes parents furent blâmer de complicité et accuser d’obstruction à la justice. En quelque seconde mon père tomba sur les genoux tenant sa gorge, du sang s’en y échappait. Paniqué je ne bougeai point. Ton les sons étaient éteint, je savais que je ne pouvais pas l’aider et que tout cela était la faute du dieu de la souffrance. Tout le monde avait peur de lui. On me sorti de ma transe en me tirant par derrière. C’était ma mère, elle nous téléporta à l’ancien monde (le monde des humains). Elle me parla, mais je ne compris rien. J’étais comme en transe, mon père était entrain de mourir devant mes yeux et personne ne réagissait. Mon père était un homme très important, plusieurs l’aimait. Je sus que sa mort marquerait le début d’une guerre pour régner. Mais pour le moment une nouvelle phase de ma vie débuterait. Ma mère me conduit à une petite cabane où vivait une famille. Je vis ma mère usée de son pouvoir pour changer le passé de ceux-ci. Puis fatigués les humains tombèrent à terre de fatigue. Ma mère alla les couchés dans leurs lits. Moi toujours figé sur le seuil de la cabane je l’observais sans bouger. Je savais que je devais l’aider, que notre temps était compté, mais mes jambes étaient paralysé. Je revoyais sans cesse le visage rouge de mon père entrain de s’étouffer dans son sang. Ma mère revenu et me parla, je ne compris rien. Voyant que je ne réagissais pas, elle me brassa les épaules. Mon regard se posa sur ses yeux, un bleu intense remplit de tristesse. Je n’aimais pas la voir triste. Elle déposa ma lourde épée dans ma main. J’écoutais attentivement ses paroles. Elle m’expliqua que maintenant ces humains étaient ma nouvelle famille, que ma vie d’avant n’existait plus et que je devais m’intégré à se monde. Elle me fit promettre dans dire le moins possible sur moi. En échange elle me promit qu’elle reviendrait me chercher dans un mois. Elle m’embrassa tout doucement sur le front. Puis,  en un claquement de doigt, elle disparut. J’étais désormais tout seul, dans une nouvelle famille possédant des souvenirs fictif d’avoir un garçon du nom de Rex. Je n’étais plus Rex Kontrollo. Mes jambes lâchèrent et je tombai à terre. Je ne pleurais pas. Pleurer est pour les faibles, à l’école lorsque nous pleurions on nous frappait. Ici je savais que toutes les règles allaient changer. Heureusement ce n’était que pour un mois, le temps que mère crée une rebellions et qu’elle devienne reine. En tout cas, je l’espérais…
Trois semaines plus tard, je m’avais habitué à la famille Ora, au début je l’avais détesté, mais maintenant je l’appréciais. Ikuna, la mère était douce et gentille, le père travaillait beaucoup et était rarement à la maison je ne le connaissais donc peu. Il se nommait Victaro. Il y avait aussi ma ‘‘sœur’’, elle s’occupait toujours de moi, elle m’aimait beaucoup et voulais toujours passer du temps avec moi.  Je n’avais pas encore compris pourquoi nous habitions aussi loin de la civilisation. Ikuna nous fessait l’école à domicile. Je faisais par exprès pour faire des erreurs. Ses cours étaient trop faciles pour moi. Je remarquais aussi que lorsque Victaro revenait, il apprenait à Nora le maniement des dagues et comment se battre. Elle était douée, j’aurais aimé lui montré ce que je savais faire, mais j’aurais grillé ma couverture. Comment un garçon de quatre ans pourrait se battre mieux que des professionnels?  La semaine prochaine je restais toute la journée sur le bas de la porte à attendre ma mère, mais elle ne vient pas.  J’attendis durant trois jours, assis à manger et dormir dehors. Puis je dû abandonné, ma famille adoptive se fessait du souci pour moi et mère ne semblait pas se montrer. Un mois plus tard, la mère remarqua que je ne grandissais pas très vite, je décidais donc de recommencer à grandir. Quatre mois passèrent sans que j’aille vue le moindre signe de mère. Nora remarqua que quelque chose clochait. Elle essaya de me sortir les vers du nez, mais je ne parlais pas. Au lieu de cela je me mis à pleurer. Ses larmes qui depuis tant de temps voulaient s’écouler sur mon visage. Je sentis le sel sur mes lèvres. Nora ne se fâcha pas en me voyant pleurer, elle me prit dans ses bras et me caressa la tête. Je me sentais mieux dans ses bras. Peu de temps après Nora et Ikuna apprirent que Victaro était mort au travail. Les deux se mirent à pleurer, je compris que pleurer n’était pas si mal que cela. Un an était passé lorsque ma vie chamboula de nouveau. Je soupais avec Nora et Ikuna quand la mère nous demanda d’aller se cacher dans le placard. L’homme défonça la porte sans cogner. À son odeur je compris que c’était le roi des Dieux. Je regardais par la fente du placard pour apercevoir le Dieu de l’orgueil. Je me cachais dans les bras de Nora essayant de garder mon calme. Ma mère avait échoué, tout espoir de la revoir était détruit. Elle est morte. J’entendis le dieu parlé à Ikuna dans la langue des dieux. La mère ne pouvait pas comprendre. Je l’entendis sangloter. Tout cela était ma faute.  C’est moi qu’il était venu chercher. Tout d’un coup, Nora laissa échapper un son aigu de sa bouche et me serra plus fort. Quelque chose s’écrasa à terre. Je sentis de la magie sur le placard. Celui-ci s’ouvrit. Nora Ora se leva et se mit devant moi dans l’intention de me protégé. Si elle savait la vérité, se serait moi qui serait devant elle dans l’idée de la protégé. J’essayais d’appeler mon épée mais j’étais trop paniqué et pas assez concentré. Mon entraînement de dieu était loin dans ma tête et je ne pus contrôler ce sentiment purement et simplement humain. Je ne savais pas quoi faire. Je me sentais piégé. Le dieu demanda qui était l’enfant de Victaro Ora.  Je devais protéger Nora, si je lui disais que c’était elle leur enfant, il m’attaquerait moi. Je serais surement puni par sacrifice. Un exemple parmi tant d’autre que nous ne pouvons fuir notre destin. Je répondis à l’homme que Nora était sa fille. Celui-ci répondit qu’il n’avait donc plus besoin de lui. Il pensait que j’étais l’humain! Était-t-il stupide à ce point? En une fraction de seconde, avant que je puisse répondre, il claqua des doigts et je sentis mon cou casser. Tout devint noir.
Lorsque que je vis de nouveau, j’étais un fantôme. Nora était dans les bras du dieu. Il sortit de la cabane avec celle-ci. Je les suivis. Il l’amena dans le temple du sacrifice, la maison du dieu du sacrifice. Il l’emprisonna sur la table de sang et lui ouvrit les veines des bras. Je savais quel genre de sacrifice il fessait. Le tout consistait à récolter son sang, dessiner des ‘‘X’’ sur ses yeux et la brûler vivante. Tout cela était ma faute. Je me sentais très mal. Comme si on m’arrachait le cœur lentement. Elle a toujours tout fait pour me rendre heureux et je la remerciais comme cela… Le dieu de l’orgueil sortit de la grotte. Je le suivis. Le dieu de la luxure était à l’entrée. Je retournai voir Nora et avec l’aide de mon pouvoir je réveillais son âme endormi. Je ne voulais pas qu’il aille de la facilité avec elle. Elle méritait au moins une mort honorable. Elle se réveilla et sembla apeuré par ce qu’il l’entourait. C’est-à-dire d’autre dieu ayant été torturé parce qu’il avait voulu défier le dieu du sang. C’est affreux comment un peuple peut s’autodétruire seulement pour le pouvoir. Je n’aime pas la guerre. Elle a tué toute les personnes qui m’étaient chère. Quand les dieux commencèrent le sortilège, je fermis les yeux. Je ne voulais pas voir cela. Tout à coup, Nora fût déchaînée, je ne l’avais jamais vue comme cela. On aurait dit qu’un démon la possédait. Je me mis en colère. Toutes les âmes que j’avais contrôlées durant mon vivant étant loyales attaquèrent les dieux. Ils n’étaient pas très précis et au lieu de tuer seulement les dieux, ils tuèrent trois personnes. Ils tuèrent aussi Nora. Puisque je ne possédais plus de pouvoir sous cette forme, je ne pus aider Nora. Tout ce que je pouvais faire était la voir. Heureusement avant que les dieux deviennent fantôme, son âme se sauva. Je ne compris pas très bien ce qui se produit mais elle passa dans une autre dimension. Je passais dans l’autre dimension, mais ne trouva pas. Son âme semblait cachée. Plusieurs siècles plus tard, mes pouvoirs commencèrent à refaire surface et je pus posséder un corps humain. Je n’avais pas encore l’ensemble de mes pouvoirs, mais c’était un début.

Aujourd’hui je recherche Nora, je veux l’aider. Lui dire toute la vérité. Je lui dois au moins cela…




IV- Who am I ?



Prénom/Pseudo: AT
Age: Entre 15 et 18 ans
Sexe: Femme
Où as-tu trouver le forum ?: Sur internet!
Si tu devais ajouter quelque chose au forum ?: Des nouveautés
Code du règlement:
DC: Sa soeur (dans sa famille adopté)


Fiche codée par Umi sur Epicode.Ne pas retirez.



Dernière édition par Rex Ora le Sam 7 Fév - 13:30, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t37-dieu-des-ames-le-traqueur
Messages : 768
Date d'inscription : 25/04/2013
Age : 18
Localisation : Ici, là-bas, trouve-moi et, déjà, je ne serais plus là ~

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Ténèbres et Sang
Âge: 19 ans
Titre: Volonté de la Nuit, rang 1
avatar
Alice A. SaDiablo
MessageSujet: Re: Dieu des âmes / Le Traqueur   Ven 6 Fév - 17:02

Cool! Un dieu! o/

Hell'come again, mister ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com
Messages : 83
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Brume / Dagues
Âge: 16 ans
Titre: Volonté de la brume, rang 3
avatar
Nora Ora
MessageSujet: Re: Dieu des âmes / Le Traqueur   Ven 6 Fév - 22:19

Bonjour frèro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t27-brume-la-vengeresse
Messages : 768
Date d'inscription : 25/04/2013
Age : 18
Localisation : Ici, là-bas, trouve-moi et, déjà, je ne serais plus là ~

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Ténèbres et Sang
Âge: 19 ans
Titre: Volonté de la Nuit, rang 1
avatar
Alice A. SaDiablo
MessageSujet: Re: Dieu des âmes / Le Traqueur   Sam 7 Fév - 19:43

Validé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dieu des âmes / Le Traqueur   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dieu des âmes / Le Traqueur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
» Et Dieu créa la femme.
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?
» ¤ Dieu du Graphisme ¤
» ¤ Dieu du Flood ¤

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques des Volontés :: Votre Personnage :: Présentation :: Validées-