AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Messages : 83
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Brume / Dagues
Âge: 16 ans
Titre: Volonté de la brume, rang 3
avatar
Nora Ora
MessageSujet: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Sam 7 Fév - 14:10

Étant une brume, personne ne pouvait me voir dans la nuit. Seule la lumière permettait aux yeux de distinguer une forme floue de couleur violette. J'aimais la nuit, elle me permettait d'être seule. En cette journée pluvieuse, je savais que personne n'aimerais aller se promener dehors. Surtout pas dans la forêt hantée. Pour moi, il n'y avait aucun problème. Je ne sentais même pas la pluie tomber sur mon corps. Je savais que je devais me mettre en sécurité lorsque je reviendrais dans mon corps, la pluie pourrait me blesser si elle interférait avec ma transformation. Les dangers de ce lieu si cruel ne pouvaient pas m'atteindre sous cette forme. Je n'étais pas prête de partir, je venais d'arriver et j'observais cette étendu sinistre d'arbre sans fin. Je mémorisais toute partie de celle-ci. Si un jour j'aurais besoin de me cacher, je serais où aller. C'est forêt était mon chez moi, un endroit où nul autre pouvait se sentir bien, un endroit qui m'acceptais, un endroit que j'aimais.


Dernière édition par Nora Ora le Sam 14 Fév - 22:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t27-brume-la-vengeresse
Messages : 108
Date d'inscription : 13/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Guérison et pousse de plante
Âge: 16 ans
Titre: Volonté du Printemps, rang quatre
avatar
Zalaée Larochelle
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Sam 7 Fév - 14:49

La nuit étant tombée je retournais chez moi, une maisonnette au beau milieux de la foret hantée. Je m'étais établi ici parce que les légendes purement inventés par les humains repoussaient les visiteurs non désirés ou du moin une partie. Très rare était les personnes assez courageuses pour s'aventurer dans les environs surtout de nuit, donc il me paraissait inutile d'être discrète. Je marchais joyeusement entre les arbres. J'étais particulièrement de bonne humeur cette nuit la. Presque arrivée chez moi je remarquais une silhouette ombreuse de couleur mauve légèrement éclairée par la lumière de la pleine lune filtrée par la végétation dense. Je m'arrêta net, jamais je n'avais vue une telle chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Contrôle des âmes / Épée lourde
Âge: 19 ans
Titre: Dieu des âmes
avatar
Rex Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Sam 7 Fév - 15:12

Une tempête fessait rage en cette nuit. Dehors le vent était déchaîné, il pleuvait des cordes et des cordes. On aurait dit que cela n'allait jamais arrêter. Plusieurs étaient allé se mettre à l’abri, mais moi j'avais décidé dans profiter. Les âmes que j'avais capturées durant toute ma vie me hantait. Il y avait trois sortent d’âmes. Soit celle qui m’était loyales et qui m’aidaient même si je ne pouvais plus les ordonnés de faire quoi que ce soit. Celle qui était folle parce qu’elles ont eu une mort traumatisante et on tout simplement oublié qu’elles sont mortes. Finalement, il y a celle qui m’en veulent soit parce que je les ais capturés ou soit parce que je ne les ait pas aidé à trouver quelqu’un ou quelque chose. Je ne pouvais pas toutes les aidées, même si je suis dans ce monde depuis une éternité, elles sont trop nombreuses. Quand j’étais jeunes, je menaçais les âmes qui me pourrissaient la vie en leurs disant que si elles ne m’écoutaient pas, mon père les damneraient. Mais voilà celui-ci est décédé par l’ancien roi des dieux, le Dieu de la souffrance. Maintenant, je dois vivre avec toutes ces âmes. Je continus tout de même à traquer les âmes, je ne peux plus les obligés à m’écouter, mais je peux toujours les attraper. Mes moyens préférés pour relaxer sont écouté de la musique et aller sous la pluie. Durant ces moments, je ne sens presque plus leurs présences. C’est donc en cette soirée que je décidais d’aller courir. Je couru comme un fou, expulsant toute la souffrance, la haine et autres sentiments qui me hantait depuis la mort de mon père. Je voulais être libéré de toute ces guerres, vivre dans un monde parfait sans violence, mais voilà ça n’existe pas. Je suis bien placée pour savoir que le paradis n’existe pas, quand tu meurs, ton âme ou ton fantôme est totalement perdu et fini par perdre la raison. La vie est une vraie farce. Je ne savais pas vers où je courais, je m’en fichais, les âmes me suivirent et je m’en fichais aussi. J’étais un peu plus normal en ce moment, j’aurais aimé être un vrai humain. Vivre une vie paisible comme Nora. Nora… Elle est morte par ma faute. Je retrouverais son âme un jour. Je sais qu’elle est ici, elle semble par contre cachée. Un drôle de sentiment me sortit de mes pensées. J’étais dans une forêt, mais je me sentais bizarre. J’avais un mauvais pressentiment. Je ne savais pas comment sortir d’ici. J’étais perdu dans une forêt. Les âmes tournèrent autour de moi en vitesse. Je pouvais sentir qu’elle n’aimait pas cet endroit. Quelque chose clochait ici. Je montais dans un arbre pour observer ce qui m’entourait. Je ne vis que des arbres et des arbres. Je ne paniquais pas, j’avais connu pire. J’étais tout de même heureux d’avoir mon épée sur moi. Depuis la mort de Nora, je l’apporte partout avec moi. Je ne ferais pas la même erreur deux fois de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t37-dieu-des-ames-le-traqueur
Messages : 83
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Brume / Dagues
Âge: 16 ans
Titre: Volonté de la brume, rang 3
avatar
Nora Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Sam 7 Fév - 16:27

Soudain, j’aperçus une maison illuminé. Curieuse de savoir qui pouvait bien vivre dans un endroit pareil, je m’y aventurais.  Je ne remarquais pas que la lune ayant réussi à se libéré des nuages, m’éclaircit. Personne n’était à l’intérieur, la maison était propre et bien ranger. Le feu crépitait doucement dans la cheminée. La personne qui y vivait ne devait pas être bien loin. Je sortis de l’habitation et me faufilait entre les arbres. J’aperçus une jeune femme marcher joyeusement. Son regard se déposa sur moi. Je regardais le ciel et aperçu la lune. Ne voulant pas quel aille peur ou quel commence à me parler, je me sauvai. J’espérais qu’elle pense qu’elle avait eu une illusion. Je pénétrais plus profondément dans la forêt espérant qu’elle n’essayerait pas de me retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t27-brume-la-vengeresse
Messages : 108
Date d'inscription : 13/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Guérison et pousse de plante
Âge: 16 ans
Titre: Volonté du Printemps, rang quatre
avatar
Zalaée Larochelle
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Dim 8 Fév - 8:59

L'ombre se mit a fuir et je restais sur place la regardant s'éloigner. Je ne voulais pas la suivre car je ne savais pas si elle était dangereuse et je ne voulais pas avoir d'ennuis. On aurait dit un fantôme et je ne rêvais pas. L'ombre était bien présente aussi présente que la pluie qui coulait sur mon parapluie. Avant quelle ne quitte mon champ de vision j'hasarda : Katia? C'est toi?C'était complètement absurde car si je pouvais voir ma soeur elle se serait manifestée bien avant cette nuit. De toute façon je suis la volonté du printemps rien a voir avec les fantômes. Ma joie s'envola tout a coup remplacée par de la mélancolie. Je restais la toute seul a pleurer sous la pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Contrôle des âmes / Épée lourde
Âge: 19 ans
Titre: Dieu des âmes
avatar
Rex Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Dim 8 Fév - 9:25

Je décidais de marcher, au point où j’en suis le plus pire qu’il pouvait m’arriver était de m’enfoncer davantage dans cette forêt. Une partie de moi voulais attendre que le jour se lève pour continuer ma marche, mais l’autre aussi bizarre cela puisse être, aimait l’idée d’être perdu en forêt et ne voulait pas s’arrêter. Heureusement la pluie ne s’arrêta pas, je pus donc profiter de ce moment de tranquillité. Je savais que même si je me perdais ici, personne ne me chercherait. Je n’ai pas vraiment de connaissance ici. Je suis dû genre silencieux, je passe incognito. Je ne suis pas ici pour me faire des amis, je suis ici pour aider Nora. Je me demande si ma mère, à essayer de me rejoindre après sa mort. Je sais qu’elle m’aimait, mais pourquoi m’a telle abandonné… À côté de moi, soudainement, une ombre violette apparut. Elle semblait vouloir me dire quelque chose. On aurait dit qu’elle voulait que je la suive. Je ne bougeais pas. J’étais comme hypnotiser par sa vue. Cette ombre possédait une âme, je pouvais le sentir. Celle-ci semblait calme et détendu. Je me demandais qu’elle genre de créature elle pouvait bien être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t37-dieu-des-ames-le-traqueur
Messages : 83
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Brume / Dagues
Âge: 16 ans
Titre: Volonté de la brume, rang 3
avatar
Nora Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Dim 8 Fév - 9:51

Quelques minutes plus tard, je ralentissais le rythme, elle ne m’avait pas suivi. J’observais les environs désireuses de trouver un endroit où je pourrais me transformer. Cette course m’avait fatigué et je voulais me reposer à l’abri de la pluie. Malheureusement les arbres, laissaient tous la pluie s’infiltrer dans leurs feuilles. J’aurais dû revenir moi-même dans la maison de la jeune fille pendant qu’elle était partie. Je m’arrêtais brusquement, laissant ma brume suspendu dans les airs. Devant moi se tenait un jeune homme. Il avait les cheveux trempé et les bottes couvertes de boue. Il marchait comme cela dans le beau milieu de la forêt durant la nuit et sans lumière. Était-il fou? Il devait être perdu bien sûr. C’était la première fois que je le rencontrais. Il semblait gentil, mais je ne me fis pas aux apparences. Il m’observa lui aussi, étrangement je ne fuis pas. Il ne me regardait pas avec des yeux effrayer comme la jeune fille, mais comme s’il était émerveillé de ma présence. Je décidai de l’apporter à la maison de la jeune fille, elle pourra lui montrer comment sortir de cette forêt. Il sembla comprendre que je voulais qu’il me suive. Lorsqu’il arriva suffisamment proche de la maison, je disparu. Il ne sembla pas surpris et il continua à marcher dans la bonne direction. Pour ma part, je me dirigeai derrière la maison, et sous le toit de celle-ci je me transformais. Ce n’était pas douloureux, c’était comme sortir de son bain tranquillement, je pouvais sentir chaque parcelles de mon corps petit par petit. Sans que personne m’aille vue, je sortis de ma cachette et fis le contour de la maison. Je montais dans un arbre devant celle-ci. Personne ne pouvait me voir, j’étais camouflé par la végétation. Je voulais savoir ce qui allait se passer. Peut-être pourrais-je aller dormir chez la jeune fille, comme cela je ne serais pas sous la pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t27-brume-la-vengeresse
Messages : 108
Date d'inscription : 13/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Guérison et pousse de plante
Âge: 16 ans
Titre: Volonté du Printemps, rang quatre
avatar
Zalaée Larochelle
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Dim 8 Fév - 10:31

Au bout d'un certain temps un jeune homme approcha. Encore bouleversée par le souvenir de la mort de ma soeur, je ne remarqua pas sa présence immédiatement. Il était trempé de la tête aux pieds. Mais ce qui attirait le plus mon attention s'était son épée. Mes yeux verts émeraudes ne la quittaient pas un instant. Elle était d'un noir métallique et sûrement très lourde. Une pensée affolante me traversa l'esprit: Et si, il était un chasseur. Il fallait que je m'en assure je pris une grande respiration et essaya de camoufler ma peur. Qui es tu?J'avais prononcer cette simple question plus sèchement que voulu. Je mis la main sur mon poignard pour m'assurer que je l'avais bien sur moi en cas de besoin. Mais si le jeune homme devait m'attaquer j'aurais plus de chance avec mon arc ou mes pouvoirs. Mon poignard n'était pas de taille a rivalisé avec sont épée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Contrôle des âmes / Épée lourde
Âge: 19 ans
Titre: Dieu des âmes
avatar
Rex Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Dim 8 Fév - 11:09

Je suivis l’ombre violette. Après quelques minutes celle-ci disparu. J’ai été stupide de la suivre. Que voulais-je trouver? Il n’y a que des arbres ici. Je continuais à marcher dans la même direction, je ne savais pas où j’allais, mais je me sentais toujours bien. Tranquille.  Tout à coup, quelqu’un me demanda qui j’étais. La question n’était pas demander de façon très douce ce qui me fit réagir. J’eus le reflex de lever mon épée et me mettre en position de combat. Lorsque je vis mon adversaire, je me détendis. Ce n’était qu’une jeune fille avec comme unique arme un poignard.  Avec une voix douce, je lui répondis que j’étais un humain et que je m’appelais Rex.  Je ne pouvais pas lui dévoiler ma vraie nature, elle me détesterait. Je lui demandais ensuite son nom.  Elle semblait effrayer, je ne voulais pas qu’elle aille peur de moi, je n’étais pas méchant. Je vis aussi que ses yeux étaient rougis, elle avait pleuré il n’y a pas longtemps. Je n’aimais pas que les filles ou les femmes pleurs. Cela me fessait penser à Nora et Ikuna Ora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t37-dieu-des-ames-le-traqueur
Messages : 108
Date d'inscription : 13/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Guérison et pousse de plante
Âge: 16 ans
Titre: Volonté du Printemps, rang quatre
avatar
Zalaée Larochelle
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Dim 8 Fév - 11:52

Quand le jeune homme entendis ma question il se mis en position de combat. Sauf qu'au moment ou il me vis il baissa son arme et se detendis. Sa réaction m'irrita au plus haut point. Sans doute se disait-il que je n'était pas une menace que j'étais trop faible. D'une voix douce, comme si il s'adressait a une gamine apeurée il me dit son prénom et affirma être un humain. Par la suite utilisant le même ton il me demanda mon nom. S'en était trop je me sentais envahie par une rage inexplicable et incompréhensible qui chassa complètement ma peur et ma timidité. Je refermais mon parapluie et le laissais tomber au sol pour libérer mes mains. De ma main déjà posée sur l'unique arme qui était a ma disposition je sorti mon poignard. Je fis un sourire de défis à Rex. J'était décidée a lui montrer ce que je pouvais faire. Et quoi de mieux qu'un combat pour se calmer? Je ne voulais pas le blesser a tout prix, non je prenais se combat pour un défis personnelle comme une preuve que je n'était pas faible. Une fois que j'etais prête a affronter mon adversaire je me mis en position de combat. J'allais une fois de plus écouter mes émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 83
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Brume / Dagues
Âge: 16 ans
Titre: Volonté de la brume, rang 3
avatar
Nora Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Dim 8 Fév - 12:06

Je regardais la scène du haut de mon arbre. J’appris deux choses. La première que le jeune homme s’appelait Rex, la deuxième que la jeune femme n’était pas si peureuse que je le croyais. Je ne compris pas pourquoi, mais après que Rex lui aille demander son nom, elle l’attaqua. Peut-être n’aimait-elle pas les humains? Le jeune homme sembla surpris lorsque la rousse lui fonça dessus. À la dernière minute Rex esquiva son coup et la jeune fille donna un coup de poignard dans le vide. Cela sembla la rendre encore plus en colère. Rex commença une phrase, mais la rousse ne lui laissa pas le temps de répondre avant de l’attaquer. Le jeune homme bloqua son coup. Il ne semblait pas vouloir se battre. Pourquoi ne le comprenait-elle pas? Il fit demi-tour et commença à s’en aller. Non! Me dis-je il ne doit pas s’en aller. Rien ne se produisait comme je le voulais. Je sautais donc de l’arbre pour aller à leurs rencontrent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t27-brume-la-vengeresse
Messages : 62
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Contrôle des âmes / Épée lourde
Âge: 19 ans
Titre: Dieu des âmes
avatar
Rex Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Dim 8 Fév - 12:30

Je ne compris pas pourquoi, mais elle m’attaqua. Plus précisément elle me fonça dessus le poignard dans les airs. Elle était toute souriante, cela me fis penser au dieu de la souffrance quand il torturait Nora. Une impulsion soudaine me dit de la tuer, mais heureusement je la contrôlai et à la dernière minute, au lieu de l’attaquer, j’esquivais le coup. Elle semblait furieuse, mais mon pouvoir me permit de savoir qu’elle été gentille. J’essayai donc de la calmé en lui disant que je ne voulais pas me battre avec elle, mais elle ne me laissa pas finir ma phrase. J’arrêtai le coup avec mon épée. J’en avais assez, je sentais la colère refaire surface. Je ne pouvais pas la laisser s’échapper. Si cela arrivait, elle devinerait que je ne suis pas humain. Les âmes se nourriraient de ma colère et s’existeraient, cela ferait en sorte que l’air autour de moi semblerait bouger. Je ne pouvais laisser cela arriver. Je fis demi-tour et commença à m’en aller. Mais à peine eus-je fais quelque pas que j’entendis quelqu’un atterrir en douceur sur le sol. Je me détournais et aperçu… Nora. Elle était magnifique, ses cheveux ténébreux était attaché par une queue de cheval lousse, son œil qui avait été gravé d’un ‘‘X’’ était devenu mauve, elle semblait si puissante et si délicate à la fois. Je ne comprenais pas comment cela pouvait être possible. Elle était morte! Je recherchais son âme depuis tellement d’années! Était-ce une réincarnation? Ce rappelait-elle de moi? A l’aide de mon pouvoir j’essayais de savoir si c’était bien son âme. Cela fût difficile à cause de la pluie, mais je finis par le découvrir. Oui, c’était elle. Je devais lui parlé, mais pas devant la rousse, elle ne devait pas savoir que j’étais un ancien dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t37-dieu-des-ames-le-traqueur
Messages : 108
Date d'inscription : 13/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Guérison et pousse de plante
Âge: 16 ans
Titre: Volonté du Printemps, rang quatre
avatar
Zalaée Larochelle
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Dim 8 Fév - 13:24

J'étais un peu trop sur de moi mais cela m'arrivais qu'en de très rares occasions. Je ne prenais même pas le temps de calculer mes coups tout allais si vite. Le jeune homme semblait être plutôt pacifique comme moi. Et bien enfin comme moi a l'habitude parce qu'a ce moment je ne contrôlais plus mes émotions. Je ne me contrôlais même plus, moi même. C'était plus fort que moi. Rex esquivait mes coups sans jamais tenter de me blesser. Quel étrange humain. Mais était-ce vraiment un humain? Il fini par se fatiguer de ma petite crise et commença a partir c'est alors que j'ai compris que j'étais allée trop loin. J'étais aussi trempée que lui mais beaucoup plus fatiguée. C'était le prix a payer pour mon petit écart de conduite. J'entendis a peine quelqu'un descendre d'un arbre et je me retournais aussitôt. Une jeune femme nous espionnait, mais depuis combien de temps? Sa présence me rendis encore plus honteuse. Je n'aimais pas qu'on me voit aussi violente ce n'était pas dans mes habitudes de l'être. Je rangeais donc mon poignard et baissa la tête arborant la position d'une gamine qui se faisais gronder. Je je suis désolée Rex. Je ne comprend pas ce qui ma pris. J'étais redevenu la jeune femme timide et calme que l'on nomme Zalaée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 83
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Brume / Dagues
Âge: 16 ans
Titre: Volonté de la brume, rang 3
avatar
Nora Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Dim 8 Fév - 15:09

J’aurais peut-être dû attendre avant de sauter, j’ai agis sous une impulsion et maintenant une paire d’yeux me regardaient l’air surpris. Ils devaient croire que je les avais surveillés. Je baissais la tête gêné. J’étais dans le pétrin. Comment pouvais-je leurs expliquer ce que je fabriquais ici?  Devrais-je leurs dires la vérité? Non, ils pourraient croire que je les ais manipulé. Voilà ce que ça fait quand on essaie d’être gentil. Tout se retourne contre nous. Je relevais la tête ne sachant pas à quoi m’attendre. Ce que je vis me coupa le souffle. La jeune fille était calme, la tête baisser comme moi il y a deux minutes. Elle semblait terriblement mal. Était-ce à cause de moi? Elle ne devait pas être elle-même tout ailleurs. Je parierais sur la faute de la forêt, celle-ci nous fait faire des choses étrange parfois. Le jeune homme, lui, me regardait comme si j’étais un fantôme. Ce qui était très bizarre puisque je n’étais même pas transformer en brume. Il finit par reprendre ses esprits et son visage revint immédiatement impassible. Je ne savais pas quoi en penser. Tout avait changé en quelque minute. Nous étions tous trempé et je commençais à avoir froid. Que devais-je faire? Je soupirais puis me nommait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t27-brume-la-vengeresse
Messages : 62
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Contrôle des âmes / Épée lourde
Âge: 19 ans
Titre: Dieu des âmes
avatar
Rex Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Dim 8 Fév - 16:46

Je remarquais que Nora gelait, elle tremblait de froid. J’aurais tellement voulu l’aider. La réchauffer en la serrant dans mes bras comme quand j’avais pleuré. C’était ma sœur, même si nous ne partagions pas le même sang je l’aimais comme tel. Je ne pouvais pas faire ça malheureusement. Je l’aurais effrayé, pour elle j’étais un inconnu. Une personne qu’elle ne connaissait pas, qu’elle se méfiait et qui n’était qu’un humain ordinaire à ses yeux. Cela me fit énormément de peine, c’était comme si on me torturait de l’intérieur. Je l’avais enfin retrouvé, mais pourtant je ne pouvais l’aider. Pourquoi était-ce toujours aussi compliquer? Le vent se déchaîna encore plus, les arbres semblaient à deux doigts de tomber. Ce lieu était trop bizarre, c’était comme s’il fessait tout pour nous faire peur. Cela ne marcha pas avec moi, j’étais très âgé et j’avais vue bien pire. Une petite tempête ne m’effrayait pas. Je demandai à la rousse que je ne connaissais pas encore le prénom si elle pouvait rentrer chez elle avec Nora. J’aurais aimé y entrer aussi, mais cela aurait été stupide de lui demander. On ne s’invite pas chez les gens (sauf si notre vie en dépend), de plus elle me détestait surement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t37-dieu-des-ames-le-traqueur
Messages : 108
Date d'inscription : 13/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Guérison et pousse de plante
Âge: 16 ans
Titre: Volonté du Printemps, rang quatre
avatar
Zalaée Larochelle
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Ven 13 Fév - 18:03

Un grondement sourd se fit entendre et un éclaire déchira le ciel nocturne. Sans répondre a la question que m'avait adressée Rex avant tout ce boucan je pris Nora par le bras et fit signe au jeune homme de me suivre. Je n'aimais pas accueillir des inconnues chez moi mais je ne voulais pas les laisser dehors dans la tempête. Sans courir je me dirigea vers chez moi et ouvris la porte. Dès que Rex fut entré je refermais celle-ci derrière lui. Un parfum rassurant de fleurs des champs m'envahi. Seulement je posais les yeux sur le plancher. Celui-ci était taché de marques de sang. Voila qui était inhabituel je fis un geste pour demander a mes invités de rester a l'entré et je suivi la piste ainsi créée. J'arrivais dans mon salon, allongé sur mon canapé un jeune homme était inconscient. Un sac reposait près de lui, j'approcha lentement et fouilla dedans. Un poignard trempé de cendre de phoenix, une lettre portant mon nom et quelque pièces formaient le seul bagage contenu dans ce sac. Je saisi la lettre et l'ouvris pour savoir ce qui y était écrit mais avant d'entamer ma lecture je posais mes yeux sur le blessé. Je ne voulais pas le laisser dans cet état. Sans me questionner je fit appelle a mes pouvoirs de guérisons je n'est même pas pris le temps de vérifier si Nora ou Rex avait approchés. Le jeune homme ouvris les yeux. Ses prunelles noisettes ne firent pas attention a la lettre que je tenais de la main gauche. Non, elles se posèrent sur moi et dans une joyeuse exclamation l'inconnu prononça mon nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 83
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Brume / Dagues
Âge: 16 ans
Titre: Volonté de la brume, rang 3
avatar
Nora Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Ven 13 Fév - 19:08

J’entendis la foudre s’abattre sur la forêt, j’étais habitué à cela. Ici, il fessait souvent tempête, mais je m’en fichais. Je me sentais comme chez moi ici. Cette forêt me rappelle la cabane où j’ai grandi lorsque j’étais jeune. Je peux sentir les arbres, entendre les feuilles dans le vent et voir cet endroit vert sans pollution. Le seul problème pour l’instant est que je mourrais de froid. Habituellement dans ces cas-là, je me transformais en brume. Je ne pouvais me le permettre en ce moment. Je ne compris pas vraiment pourquoi, mais Rex demanda à la jeune fille dont je ne connaissais pas encore le nom, de m’héberger. Pour qui ce prenait-il? Je n’avais pas besoin de protection, encore un de ces hommes avec le besoin compulsif de protéger les femmes. Avant que je puisse répondre j’entendis un éclair, puis la jeune femme me pris par le bras et fit signe à Rex de la suivre. Que ce passait-il? Était-elle une espèce d’oracle? Que me voulait-elle? Une partie de moi voulait s’échapper de sa poigne et s’enfuir, l’autre plus forte était curieuse. Je me mis donc à la suivre, Rex sur les talons. À l’intérieur de la maison, je sentis une odeur de fleurs, mais aussi une odeur plus discrète, une odeur de sang… La rousse nous demanda de rester à l’entrée, mais je ne pouvais l’écouter, pas tant que je ne saurais pas d’où venait cette odeur de sang. Je me mis à la suivre jusqu’au salon. Il y avait un corps sur le sofa, il semblait inconscient. Son sang avait imbibé le meuble. Il avait un trou béant à l’abdomen et son front saignait. Je savais que Rex était derrière moi. Je me retournais pour le voir, son visage était impassible. Sa respiration était calme, il ne semblait pas étonné. La jeune femme réagit comme si elle voyait pour la première fois le corps, elle prit son sac et regarda l’intérieur. Elle le vida sur le sol. Il y avait un poignard trempé dans la cendre de phénix, de l’argent et une lettre. Ce devait être un chasseur, un tueur de volonté. La rousse commença à ouvrir la lettre, mais sans que je sache pourquoi, elle fit une pose et se leva. Elle mit ses mains sur l’homme puis ferma les yeux. Je ne lui fessais pas confiance. Je m’avançais vers elle, voulant l’arrêter, je ne voulais pas qu’elle le touche, mais on m’attrapa le bras. C’était Rex, je me décoinçais de sa pogne avec force. Je lui fis un visage de colère. Puis, l’homme se réveilla en sursaut, le corps complétement guérit. Je l’avais totalement oublié lui. La rousse n’était donc pas un oracle, mais une guérisseuse. Le chasseur cria joyeusement le nom de Zalaée, puis l’enlaça. Je reculais d’un pas de stupeur, de ce fait même, je fonçai sur Rex. Comme si j’aurais été piqué, je m’éloignais de lui. Mon regard ce dirigea ensuite sur la Rousse. Je me fis un tableau de sa personne; elle s’appelait Zalaée, elle était guérisseuse, une volonté, gentille, timide et parlait avec les chasseurs. Conclusion, je devais m’enfuir d’ici, avertir la résistance. Je fis donc demi-tour me transformant de ce fait même en brume dans l’entrée où il ne me verrait pas. Je montais haut dans le ciel, pour prendre deux minutes de pauses. J’avais besoin de réfléchir tranquille même si dehors, il fessait tempête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t27-brume-la-vengeresse
Messages : 62
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Contrôle des âmes / Épée lourde
Âge: 19 ans
Titre: Dieu des âmes
avatar
Rex Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Ven 13 Fév - 21:31

La jeune femme ne répondit pas à ma question, elle prit Nora par le bras et l’amena à l’intérieur. Elle me fit signe aussi de venir, cela me surpris. Elle ne me connaissait pas, habituellement on n’invite pas un inconnu chez nous, encore moins s’il est un homme. Lorsque je fus à l’intérieur je sentis premièrement l’odeur de fleurs, puis celle du sang. Avait-elle tué quelqu’un? À cette idée, je ris intérieurement de moi. C’était ridicule. Je n’aurais jamais cru qu’elle puise tuer qui que ce soit, mais si c’était bien le cas pourquoi nous avait-elle invité ici? Je décidais de rester proche de Nora pour être sûr qu’il ne lui arrive rien. À son regard surprise, je sus qu’elle avait senti tout comme moi l’odeur sanglante. La jeune femme nous demanda de rester à l’entrée, mais Nora la suivi. Je n’étais surpris de voir un élan de courage de sa part. Moi aussi j’étais curieux. On arriva dans une salle qui devait être le salon, il y avait du sang partout. L’homme, à ce que je pouvais voir, avait rentrée par la porte de derrière et s’était trainé jusqu’au sofa où il était tombé inconscient. Il était gravement blesser, un trou béant dans l’abdomen et son front saignait. Nora se détourna et m’observa. À quoi pensait-elle? Nora se reconcentra sur la scène, moi je continuais de l’observer. Elle semblait si forte, mais je savais qu’à l’intérieur, elle était fragile. Elle n’aimait pas regarder ce paysage, mais elle se sentait obligé de le faire. Le videment d’un sac me sorti de mes pensées. Au sol, étaient répandues les choses de l’homme. À son arme couverte de cendre de phénix, je sus qu’il était un chasseur. Il y avait aussi une lettre, que la jeune femme n’ouvrit même pas. Au lieu de cela, elle s’empressa de mettre ses mains sur l’homme et de fermer les yeux. J’allais enfin pouvoir savoir quel était son pouvoir, mais Nora fit un pas vers eux. Je l’attrapai par le bras ne voulant pas qu’elle les arrête. La jeune femme, selon moi, ne ferait pas de mal à l’homme. Bien sûr je ne me fiais pas aux apparences, mais mon instinct, lui, me criait de bien observer ce qu’elle allait faire. Ma sœur ne sembla pas aimer le fait que je l’arrête, elle me fit un de ses regards assassins qui me prit par surprise. Si bien qu’elle fût capable de sortir de ma poigne. Elle ne m’avait jamais fait se regard, elle le réservait pour ceux qui l’énervait. Je me sentais mal, mais je ne le montrais pas. L’homme se réveilla en sursaut, la jeune femme était donc une guérisseuse, intéressant. L’homme sauta du sofa en criant le nom de Zalaée et se jeta dans ses bras. Cela ne semblait pas normal. Comment une volonté pouvait s’allier à un chasseur? Étaient-ils amoureux? Je n’us pas plus de temps pour y penser puisque Nora partit à la course. J’eus le réflexe de l’arrêter dans sa course, mais je m’arrêtais à la dernière minute. Elle serait encore furieuse contre moi si je refaisais ça. Je la suivi tout de même. Au tournant du couloir et de l’entrée elle disparue. Je ne savais pas comment, je n’avais pas entendu la porte s’ouvrir, mais j’allais voir à l’extérieur. Je vis à la dernière minute une forme floue violette monter dans les airs. Était-ce elle? Avais-je bien vu? J’entendis par la suite des pas venir dans ma direction…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t37-dieu-des-ames-le-traqueur
Messages : 108
Date d'inscription : 13/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Guérison et pousse de plante
Âge: 16 ans
Titre: Volonté du Printemps, rang quatre
avatar
Zalaée Larochelle
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Ven 13 Fév - 22:42

Après avoir prononcé mon nom l'inconnu m'enlaça avant que je n'ai le temps de réagir. Son comportement me dérangeais et cela se voyais aux efforts que je déployais  pour me sortir de son emprise. Je cherchais la raison qui poussait cet homme a me serrer si fort quand mon regard croisa celui impassible de Rex. À ma grande surprise Nora n'était pas là. Il se détourna. Je voulu lui crier de rester, de m'aider mais l'homme me bâillonna la bouche de sa puissante main. Quand le jeune homme fut parti le sourire gentil de l'homme devint  malveillant. Je réfléchis a toute vitesse et vins a la conclusion que celui qui me tenait était un chasseur. Mon ennemis avait fait semblant de bien s'entendre avec moi pour repousser les soupçons,  pour faire croire que je n'avais rien a craindre ou pire encore que j'étais une traite, une volonté alliée aux chasseurs. Et moi je l'avais naïvement soignée, quelle idiote! Tout en me tenant il se pencha, me forçant à faire de même, et récupéra son arme qu'il fit glisser sur mon bras en étouffant un rire. Sa main toujours poser solidement sur ma bouche m'empêchais de crier de douleur. Une fois qu'il est empoisonné son ennemi il rangea son poignard dans une poche de son manteau et en sortit une grande corde, une autre plus petite et un morceau de tissu. Il dégagea sa main de ma bouche mais ne me donna pas le temps de crier et attacha le morceau de tissu sur ma bouche. Il lia mes poignets avec la corde la plus courte, tira une chaise qui était près du canapé et mit fit assoir. Par la suite il m'entoura de la longue corde et tourna les talons. Rendu au cadre de porte, le chasseur me refit face et dit d'une voix assez base pour que même si Rex et Nora étaient encore dans la maison le son ne se rend pas a eux:


Ne t'en fait pas je reviens très vite.


Impuissante, puisque j'avais perdu mes pouvoirs et que le noeud était trop serré pour que je puise atteindre mon propre poignard, je me contentais d'écouter ses pas et bientôt à se bruit s'ajouta des paroles.


Bonsoir jeune homme, mademoiselle Zalaée m'a demandée de vous dire de partir.Je ne sais pas pourquoi mais elle ne semble pas vous apprécier et elle ne veux pas vous parler.


Quelque seconde plus tard j'entendis le bruit de la porte d'entré s'ouvrir puis se refermer. Avait-il réussi à convaincre Nora et Rex de quitter les lieux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Contrôle des âmes / Épée lourde
Âge: 19 ans
Titre: Dieu des âmes
avatar
Rex Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Sam 14 Fév - 0:01

C’était un homme d’environ 25 ans, ayant de longs cheveux blonds attachés par une queue de cheval, des yeux bruns foncés, une barbe et un corps mince dénué de muscles. C’était le chasseur, puisque j’étais préoccuper par Nora tout à l’heure, je n’avais pas remarqué son âme. Elle était sombre, mais elle avait aussi peur. Il me dit d’une voix bien trop douce de m’en aller, puisque Zalaée ne m’appréciait pas. Il ajouta que celle-ci ne voulait pas me parler. Ma première pensée fût; Je m’en fiche moi de Zalaée, ce que je veux c’est trouvé ma sœur, mais une deuxième pensée me ramena sur terre. Je n’avais pas confiance en cet homme, la maison était trop silencieuse. Il se passait quelque chose et il voulait me le cacher. Je n’étais pas stupide, Zalaée ne nous mettrais pas dehors de chez elle après nous avoir montré un tel spectacle. Il y avait deux possibilités, la première est que Zalaée essaye de nous tendre un piège. La deuxième que ce chasseur soit un homme ridiculement diabolique et qu’il voulait premièrement tuer Zalaée, mais quand il a vue Nora, il aille décider de faire d'une pierre deux coups. Je répondis à l’homme que j’allais m’en aller, mais ne fit aucun mouvement. Il ne faut jamais détourner le regard de son adversaire. Il me regarda, puis voyant que je ne réagissais pas, il soupira puis rentra à l’intérieur. Je savais qu’il m’observait à travers le rideau de la fenêtre. Je pouvais sentir son âme avoir peur. Je fis donc demi-tour dans l’idée de me faire un plan. Je devais savoir ce qui se passait à l’intérieur de cette maison, je ne pouvais pas rentrer à l’intérieur de la maison comme cela. Je ne voulais pas mettre la vie d’une innocente en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t37-dieu-des-ames-le-traqueur
Messages : 83
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Brume / Dagues
Âge: 16 ans
Titre: Volonté de la brume, rang 3
avatar
Nora Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Sam 14 Fév - 0:37

Rex m’avait suivie, je crois qu’il m’a vue monter dans le ciel. Je commençais à réfléchir à toute cette histoire, rien n’avait de sens. Pourquoi une volonté et un chasseur ferait équipe, je ne voyais qu’un moyen. Ils étaient amoureux. Je ne pouvais pas débarquer à la Résistance comme cela, il me fallait plus d’information. Je redescendis donc, jusqu’à ce que j’entende une conversation entre Rex et le chasseur.  Ce chasseur ne m’aspirait pas confiance. J’entendis toute leurs conversations, puis je vis Rex  faire demi-tour et s’éloigner vers la forêt.  Il m’aperçut et chuchota mon nom. Je le suivi, il fit un chemin en cercle pour aller derrière la maison. Je savais ce qu’il avait en tête, il voulait aller voir à l’intérieur. Cela était trop dangereux pour lui, je me mis donc devant lui, espérant qu’il comprenne que je ne voulais pas qu’il y aille. Il me dit : << - Quoi ? >>. Je ne pouvais pas lui répondre sous cette forme. Je l’empêchais donc une deuxième fois de passer, puis je passai sous la porte de derrière pour rentrer. La vue ne m’enchantait guère. Du sang, du sang partout. Qu’était-il arrivé au chasseur? Je me dirigeais vers le salon, ce que je trouvais me laissa complètement hébéter. Devant moi ce tenais Zalaée sur une chaise, ligoté et bâillonné. Je savais qu’elle pouvait me voir, la lumière illuminait ma brume. De plus, ses yeux semblaient me supplier de l’aider. Je m’étais totalement trompé, elle était gentille. Avant que je puisse faire quoi que ce soit, j’entendis des pas, je me détournais, c’était le chasseur et il m’avait vue. Je ne pouvais bien le combattre étant complétement sous cette forme, je décidais donc d’aller chercher Rex. Je savais que je devais avoir l’air à une lâche, mais je devais écouter mon cerveau et non mon cœur. Je savais que le chasseur serait désormais sur ses gardes. Dès que je fusse sortie de la maison, la pluie s’étant arrêté, je me retransformais. Je me mis à courir le plus vite possible, Rex n’était nulle part, je ne le voyais pas. Où était-il? J’entendais quelqu’un marché derrière moi. Le chasseur devait me poursuivre! À entendre le son de ses pas, je devinais qu’il courait plus vite que moi. Mes poumons étaient en feu. Il m’attrapa par derrière, nous dévalâmes une colline. Je me battis dans la noirceur contre lui de toute mes forces, jusqu’à ce qu’il me parle. C’était Rex et il me demandait d’arrêter. Je devais vraiment avoir l’air stupide en ce moment. Dès que je fusse calmer, il me demanda ce qui c’était passé. Seulement en voyant son regard, je savais qu’il s’en voulait de m’avoir laissé là-bas toute seule. Son odeur me fit penser à...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t27-brume-la-vengeresse
Messages : 108
Date d'inscription : 13/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Guérison et pousse de plante
Âge: 16 ans
Titre: Volonté du Printemps, rang quatre
avatar
Zalaée Larochelle
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Sam 14 Fév - 12:05

Je restais là, attachée a cette chaise, il faut dire que je n'avais pas vraiment le choix. La douleur que je ressentais au bras amplifiais, pour me changer les idées et ayant rien d'autre a faire j'écoutais les bruits environnants. Cela me permit de constater que la pluie avait cesser dehors et que l'homme avançais désormais, en direction du salon. Je dirigeais mon regard vers la porte mais quelque chose d'autre attira mon attention, une silhouette flou. L'ombre, comme je l'appelais, était entrée chez moi. Je laissais mes yeux sur elle dans l'espoir qu'elle puise m'aider. C'est ce moment que le chasseur choisi pour entrer dans la pièce. Il avait vu l'ombre, s'était évident et elle aussi avait compris car elle est parti. Cette intrusion sembla le stresser légèrement mais il avança vers moi et je pense qu'il n'y repensa plus. Il me donnait l'impression d'être satisfait de m'avoir attrapé et blessé. Oui, on dirais que la joie que lui procurait ce moment avait le pouvoir de chassez toutes émotions négative. Il prit la lettre qui se trouvais dans ma main et la lu a mon intention mais c'était inutile. Je ne l'écoutais pas. La blessure qu'il m'avait fait au bras me faisait trop souffrir pour que je sois attentive. Il s'en aperçu et me fit un petit sourire, signe de compréhension je crois. De son charabia j'avais uniquement retenu son nom: Emanuel. Le chasseur pris la lettre et l'envoya tout droit dans le foyer. Il voulais éliminer les preuves de son passage j'en étais sûr. En tout cas si s'était son intention il aurait du travail a en juger par les taches de sangs. Il regarda par la fenêtre attendant certainement l'arrivé d'un complice. Non, il attendais personne je le su car il me dit: Je ne vois pas tes amis, on dirait qu'il t'on abandonnés. Sa phrase se termina par un petit rire. Et si il avait raison, si Rex, Nora et l'ombre m'avaient abandonnés? Une larme coula sur mon visage. C'est le moment rêvé pour partir qu'en penses-tu petite? Il revint vers la chaise et me fouilla. Il fini par trouver mon poignard, l'examina rapidement et le jeta au sol. Emanuel me détacha de la chaise mais laissa mes mains liées. Il ne me retira pas n'on plus le bâillon que j'avais sur la bouche et m'obligea a me lever. Je marchais avec difficulté vers la porte d'entré. Mes pas étaient lourds et je me sentais faible. Emanuel était compréhensif a ce sujet. Il m'aidais a avancer et ouvris la porte devant moi. Dehors, il ne pleuvait plus la tempête s'était effectivement calmée. Le chasseur referma la porte dans son dos. Je cherchais Nora et Rex des yeux, ne les voyant pas j'ai poussée un soupir. Mais où étaient-ils?


Dernière édition par Zalaée Larochelle le Dim 15 Fév - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 83
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Brume / Dagues
Âge: 16 ans
Titre: Volonté de la brume, rang 3
avatar
Nora Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Sam 14 Fév - 15:13

Cette odeur, je l’aurais reconnu entre milles. C’était celle de Rex! Ce n’étais pas possible, se ne pouvait pas être lui, il était mort.  Je l’avais vue de mes propres yeux… Ou peut-être, c’était-il réincarné? Est-ce que cela existait? Il avait dit qu’il s’appelait Rex…  J’avais vue tellement de chose bizarre au cours des dernières années que plus rien ne me surprenais. Il ne possédait même plus ses cheveux couleur chocolat et ses yeux émeraude. Je ne pouvais pas lui demandé si c’était mon frère, il m’aurait pris pour une folle. Il me demanda si j’allais bien, je me mis à rire. Il avait les bras couvert d’égratignures à cause de moi et bien sûr il s’en fessait pour ma personne.  Nous étions couverts de boue, résultant de notre dégringolade et de la pluie. Il me regardait comme si j’étais une pierre précieuse à ses yeux.

*FLASHBACK : J’étais dans la forêt avec Rex, il semblait triste. Il avait enfin arrêté d’attendre sur le bas de la porte. Il était resté plus de quatre mois là, sans bouger. Notre mère était triste elle aussi, elle ne comprenait pas ce qu’il arrivait à son fils. Cet donc durant cette promenade, que j’essayai de lui sortir les vers du nez. Il ne répondait pas à mes questions, cela me frustra. Je me fâchais donc contre lui, lui en voulant de faire souffrir notre mère. Sa réaction me laissa hébéter. Il se mit à pleurer, je ne me rappelais même pas de la dernière fois que je l’avais vue pleurer. Je ne voulais pas qu’il aille de la peine, c’était le devoir de la grande sœur de rendre heureux leur petit frère. Je me calmis et le prit dans mes bras. Je lui caressais la tête, ses cheveux bruns étaient doux et épais.*

Rex me réveilla de mes pensées, il semblait me parler depuis un bon moment, mais j’étais trop préoccupé pour l’écouter. Je ne compris que la fin, il voulait que je lui promette que je ne le suivrais pas. Je ne répondis pas. Je ne pouvais pas lui promettre cela. Si c’était bien mon frère je devais le protéger. Il me supplia donc  de rester à l’abri caché ici. Je le vis ensuite escalader la paroi glissante par la boue. Cela ne semblait pas difficile, même si elle était abrupte. Il se retourna une fois en haut, me redemandant encore de rester ici, puis il se mit à courir. Je ne pouvais pas rester là à rien faire! Rex et Zalaée avaient besoin de moi! Je me levais et commençais à essayer d’escalader à mon tour. Ce fût un échec lamentable. Je n’étais même pas capable de faire plus d’un mètre. La paroi mesurait plus de treize mètre. Je ne pouvais pas essayer de la contourné, je savais puisque je l’avais observé tant de fois, qu’elle était interminable. J’essayais de me transformer en brume, mais mon pouvoir ne voulait pas collaborer, j’avais trop peur. Je n’aimais pas ce sentiment. Je l’aurais avouée pour rien au monde. Je recommençais à monter la paroi abrupte. J’étais déterminée. Comment Rex à t-il pu la monter si facilement? Soudain, je glissai. Je tombais lourdement sur le sol, ma tête alla frapper une roche et je tombais incontinente.

*FLASHBACK : Je m’apprêtais à souper avec ma famille. C’était une des rares fois que mon père Victaro Ora mangeait avec nous. Nous étions heureux. Nous étions entrain de parler lorsque tout d’un coup la porte d’entrée s’ouvra. Celle-ci était vieille, elle s’ouvrait toute seule lorsqu’on la refermait mal. Mon père se dirigea donc vers l’entrée pour la refermé, mais on l’arrêta. Devant lui se tenait une femme ayant l’œil droit en feu. Une flamme bleue. Elle regarda mon père, puis celui-ci tomba lourdement au sol. Ma mère cria. La femme vêtue d’une cape regarda ma mère. Ikuna Ora s’arrêta de crier puis à son tour elle tomba. Je savais que c’était maintenant mon tour, mon cœur battait en chamade. Elle me regarda et je compris qu’elle changeait mes souvenirs. J’essayai de l’y empêcher, mais j’en étais incapable. Ce n’était pas douloureux physiquement, mais mentalement oui, je ne voulais pas qu’on joue avec ma mémoire. C’est quelque chose de très personnel. Elle ne me donna pas une pensée effrayante comme je mis y attendais. Au lieu de cela, elle me donna un frère, un être que j’aime...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t27-brume-la-vengeresse
Messages : 62
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Contrôle des âmes / Épée lourde
Âge: 19 ans
Titre: Dieu des âmes
avatar
Rex Ora
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Sam 14 Fév - 16:40

Mon idée était simple, rentré par la porte de derrière et comprendre ce que ce chasseur nous cachait, mais Nora m’empêcha à deux reprises d’aller à l’intérieur de la maison. Au début je ne voulais pas la laisser y aller toute seule, puis je compris qu’elle aurait plus de facilité à espionner que moi. J’arrêtais donc d’essayer de rentrer à l’intérieur. Nora y entra. J’entendis des voix venir du côté gauche de la maison, je m’y dirigeais. La pluie venait de s’arrêter, mais le vent soufflait toujours aussi fort. À gauche, je trouvai le chasseur, cela me soulagea, Nora n’était pas à coter de ce monstre. Je me mis à l’observer. Il parlait au téléphone avec un autre chasseur. Je le compris quand il dit que la chasse avait été bonne, il expliqua aussi qu’il avait passé proche dans attraper deux, mais que la deuxième s’était échappée. Celui au téléphone lui cria qu’il n’était qu’un incapable. L’homme lui réponda qu’il allait rechercher la deuxième, mais le chasseur au téléphone lui dit non, que la première risquait de s’échapper sinon. Il ajouta que s’il ne rapportait pas une volonté avant la fin de la journée, il allait le tuer. Je sus au moins qu’il ne s’en prendrait pas à Nora, tant qu’il ne la verrait pas en tout cas. Il raccrocha et se dirigea vers l’entrée. Je devais avertir Nora, je courus silencieusement vers l’arrière. Par la fenêtre je les vis. J’avais pris trop de temps et il avait vu la brume. J’ouvris la fenêtre silencieusement et commença à m’introduire à l’intérieur, je voulais être prêt si Nora avait besoin de moi. J’avais les jambes à l’intérieur de la maison lorsque la brume, fuit. Elle s’élança vers la sortit. Je jurais intérieurement, j’aurais dû m’y attendre. Je me dépêchais de ressortir mes jambes par la fenêtre et je commençai à courir vers Nora qui était redevenu dans sa première forme. Elle courait rapidement, par chance il me restait encore un minimum de force de dieu. Je courais donc plus vite qu’elle. Je fini par l’attraper, mais je n’avais pas assez ralentit avant et je nous fit tomber. Je fis en sorte de me tourner en tombant, pour que Nora ne soit pas blesser, cela marcha, mais par la suite nous dévalâmes la colline, en roulant chacun de notre côté. Le sol était humide et boueux. J’atterris à la fin de ma chute sur une roche. Le choc résonna dans toute ma tête. Il fessait très noir, mais en me fiant à mon odorat, je pu deviner où se situais Nora. Lorsque je la touchais, elle se mit à se débattre, me griffant partout la peau. Je me demandais sérieusement se qu’elle avait vue. Je lui demandais d’arrêter. Au son de ma voix elle s’immobilisa. Je pouvais entendre son cœur tambouriner dans sa poitrine. La course avait dû la fatiguer. Je lui demandai si elle allait bien. Elle se mit à rire. Je fronçais les sourcils. J’aurais aimé voir son visage en ce moment. La lune apparut quelque secondes se fessant une place entre les nuages, on aurait dit qu’elle voulait exaucer mon souhait. Je pu voir Nora couverte de boue, elle n’était pas la seule, je l’étais aussi. Elle me regardait comme si j’étais un fantôme. Elle était en état de choc. La lumière disparut. Je savais que Nora ne serait pas capable de m’expliquer ce qu’elle avait vue, je n‘avais pas besoin de lui poser la question, puisque j’avais vue toute la scène par la fenêtre. Même si je n’étais pas sûr si elle m’entendait, je lui expliquais mon plan. J’allais aller sauver Zalaée des mains de ce chasseur et la ramener ici, à l’abri. Je ne voulais pas que ma sœur vienne. Je lui demandai de me promettre qu’elle resterait ici, elle ne répondit pas. Je la suppliai donc de rester là, puis je me mis à escalader la paroi. Elle était très glissante, mais grâce à ma force je fus capable d’arriver au sommet en moins de deux. Je me détournais une dernière fois vers Nora, je ne pouvais pas la voir, elle était caché dans le noir sous les arbres, mais je lui demandis tout de même de rester là. Elle devait y rester, pour son bien… Je me mis ensuite à courir espérant deux choses. La première que Nora était en sécurité, la deuxième que je réussisse à sauver Zalaée. Pendant ma course, je sentis ma tête tourner, je la touchais avec ma main. Lorsque je regardai celle-ci, elle était couverte de sang. Bordel! J’arrivais juste à temps, je vis le chasseur refermer la porte derrière lui, emmenant Zalaée avec lui. Ils partaient! Zalaée semblait apeuré, elle observa l’horizon avant de soupirer. Elle devait se sentir abandonnée… Je sortis de ma cachette et cria au chasseur de la lâcher. Celui-ci se retourna, me regarda puis se mit à rire. Je savais à quoi il pensait; Que j’avais l’air stupide couvert d’égratignures et le front saignant. J’avais l’air de quelqu’un sortant d’un combat. J’appelai intérieurement mon épée que j’avais laissée à terre durant ma course, celle-ci arriva en quelques secondes dans ma main. Puis, je m’élançais vers le chasseur en criant un cri de guerre. Il me regarda les yeux grands ouverts de stupéfaction, il ne bougea même pas d’un pouce lorsque j’abattis mon épée sur son bras tenant Zalaée. Il se mit à crier de rage et mit son autre main sur la plait gigantesque. Je lui avais coupé le bras au niveau du coude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t37-dieu-des-ames-le-traqueur
Messages : 108
Date d'inscription : 13/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Guérison et pousse de plante
Âge: 16 ans
Titre: Volonté du Printemps, rang quatre
avatar
Zalaée Larochelle
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    Sam 14 Fév - 17:49

Quand Rex arriva j'étais devenu si faible que s'était Emanuel qui me retenait pour que je ne tombe pas. Le jeune homme ne le savait certainement pas parce qu'il donna un coup d'épée au bras qui me soutenait. Je suis tombée au sol mais j'étais encore consciente. Je fis un faible sourire qui n'était pas visible par la faute du bâillon. Rex ne m'avait donc pas abandonné! Emanuel cria de douleur un moment puis se calma d'un coup. Il lança un regard déterminé a Rex, saisis son poignard, de sa main qui n'avait pas été tranchée et se pencha vers moi. Il plaça son arme sous ma gorge. Dépose ton épée! avait il ordonné a Rex d'une voix brisée. Si il y a quelqu'un qui tente quoi que se soit la petite va en payer le prix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Si, marchant dans la forêt, tu rencontres deux fois le même arbre, c'est que tu es perdu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Faith ✝ "Si j’avais un pistolet et deux balles dedans, avec toi, Hitler et Ben Laden dans une pièce, je te tirerais deux fois dessus."
» Dans la forêt de la nuit
» Le destin frappe toujours deux fois. [Pv Romy] -Terminé-
» La foudre frappe toujours deux fois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques des Volontés :: Somnia Libertas :: Forêt Hantée-