AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'appel de la transe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Messages : 20
Date d'inscription : 02/03/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Silence / Disques tranchant
Âge: 19 ans
Titre: Volonté de rang 2 / Le requin
avatar
Jake Stander
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Ven 6 Mar - 11:14

Je m’occupe de la partie trois, nous sommes les ‘‘Dent de la mer’’, depuis hier plusieurs chasseurs ont envahis nos terres. Je me demandais sérieusement pourquoi. J’avais énormément de travail, j’envoyais plusieurs piranhas à leurs poursuites. Ici, on m’appelait le requin et mes justiciers s’appelaient les piranhas. J’avais choisi ce nom parce que je ne savais pas comment s’appelaient les petits du requin. J’avais trouvé le nom piranha plutôt bien, c’est un poisson assez ‘‘cool’’.

Un de mes hommes étaient sorti du secteur sans ma permission, c’était un louveteau du secteur deux qui l’avait vue à une discothèque. Ce n’était pas le temps de faire la fête, j’avais des chasseurs par-dessus les bras. Avant, j’adorais les discothèques, mais depuis le jour de ma mort, le jour où j’ai perdu Mallia… Cet endroit ne m’inspirait que souffrance. Si je n’avais pas invité Mallia à cette boîte, elle ne serait pas morte… J’espérais qu’elle soit une volonté, j’avais montré sa photo à tous les piranhas, j’espérais tant la retrouver… J’avais convoqué mon piranha se prénommant Edmund à venir à mon bureau. Il fallait qu’il m’explique pourquoi il n’était pas venu me demander la permission avant de sortir du secteur. J’avais toujours eu confiance en lui, il ne me mentait jamais.

Edmund entra la tête haute. Étrangement il semblait fier de lui. Je lui demandais pourquoi il n’était pas venu me voir avant de sortir du secteur. Il me réponda qu’il devait aller rejoindre sa petite amie, que je le veuille ou non et qu’il savait que j’allais refuser. Il avait raison, habituellement j’acceptais, mais en ce moment j’avais besoin de tous mes hommes. J’allai lui dire sa punition; une mission ennuyante (je savais qu’il recherchait toujours de l’action). Quand il m’arrêta dans mon élan. Il me dit qu’il avait découvert quelque chose que j’allais grandement aimer et qu’en échange de cette information, je ne devais pas le punir. Edmund n’était pas du genre à me mentir. Je décidai donc d’accepter.

Après sa déclaration, j’avais la bouche grande ouverte, le cœur battant à un rythme infernal et la bouche sèche. Je n’en croyais pas mes oreilles. Étais-ce réellement possible? Mallia serait en vie? Elle serait à la tête de la discothèque, ce lieu que j’évitais depuis tant de temps… Sans un mot je me levai sous le regard de mon piranha. Je signais une feuille disant que je nommais Edmund comme requin jusqu’à mon retour. Puis je partis à la course à l’extérieur sous le regard surpris de mon piranha. Je courrais de toutes mes forces. Je voulais arriver à cette discothèque le plus rapidement possible.

Suite à environ trois heures de course intensif, j’arrivais devant la discothèque. C’était le matin, il devait être environ huit heures. J’étais essoufflé à mort, mais je m’en fichais. Je pense que c’était la plus longue course que j’ai fait de toute ma vie. J’allais entrer quand j’aperçus l’alpha. C’était le chef des ‘‘loup’’. Que fessait-il ici? J’étais dans son secteur je le savais, mais pourquoi était-il là, devant la discothèque. Il finit par me voir et s’approcha de moi.

Il me demanda ce que je fessais ici pendant que la guerre éclatait dans mon secteur. Je lui répondis que c’était une raison personnelle. Il ne sembla pas aimer ma réponse. À mon tour je lui demandais pourquoi il était devant cette discothèque fermé, il me répondit qu’il l’a surveillé, qu’on le payait pour surveillé cette endroit en particulier. Je lui demandais ou se trouvait la propriétaire, j’avais vraiment besoin de voir si c’était Mallia, si Edmund ne savait pas tromper. S’il c’était trompé, il risquait d’avoir un meurtre à mon retour. L’alpha en voyant mon regard de feu, m’intima de me calmer, puis me dit qu’elle porte prendre pour arriver au sous-sol. Il ajouta quelque chose, mais je ne l’entendis pas, j’étais déjà parti à la course.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t54-silence-le-requin
Messages : 77
Date d'inscription : 08/02/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Changement de couleur et poison. Arbalète
Âge: 19 ans
Titre: La volonté de l'automne
avatar
Pamela González
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Ven 6 Mar - 12:56

Je n’avais pas de mauvaise intention en attaquant ce garde. Je voulais partir d’ici et je n’avais pas compris que cet homme était là pour assurer la sécurité, pour avertir les gens du danger pas pour me garder prisonnière. L’homme m’expliqua ce qui se trouvait à l’extérieur, mais je ne voulais rien entendre. J’étais consciente du danger, mais j’avais besoin de sortir, de sentir le vent sur mon visage. En quittant la discothèque je me suis mise à réfléchir. Peut-être que j’ai réagis comme cela parce que la vie de Mallia avait quelque points en commun avec mon ancienne vie. De toute façon je ne comprenais pas cette histoire de loup et plusieurs autres choses. La solitude me ramena tranquillement à mon calme habituel, alors que je marchais à travers les bâtiments en ruines. Derrière moi, j’entendis quelque chose tomber au sol. Je me suis tournée et mes yeux se sont posés sur un homme. Il était mort. Je remarquais que celui-ci avait le cou cassé comme le louveteau. Est-ce que c’est toi? Ai-je demandée à l’ intention de la volonté des illusions. Elle apparue devant moi en marmonnant un oui. Cette fois je l’ai remerciée tout de suite. Ensuite je lui ai demandé son nom et quelques explications sur les louveteaux, sur Mallia. Quand j’aurais eu les renseignements souhaités je prévoyais lui parler du prétendu chasseur qu’elle avait tué avec Exelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Son / Shurikens
Âge: 18 ans
Titre: Volonté de rang 2 / La DJ
avatar
Mallia Muz
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Ven 6 Mar - 15:46

L’alpha allait venir me voir à 10h dans mon bureau, il était 8h15 et je ne savais pas encore ce que j’allais raconter au chef de gang. Je commençais à être anxieuse, je n’étais pas allé dormir, je n’avais pas le temps. Quand j’avais créé cette boîte de nuit, je savais que cela serait dur, mais je n’aurais jamais pensé que ce serait si compliqué.

Ce quartier était cruel et sans pitié, chaque jour au moins une personne mourrait, nous devions tous être sur nos gardes. Ce bâtiment que j’avais construit, permettait à plusieurs de se sentir heureux et libéré. Personne ne mourrait dans ma discothèque, j’y veillais personnellement.

Je venais de sortir de ma chambre suite à une longue douche, lorsque Mikael s’approcha de moi l’air paniqué. Que ce passait-il? Pourquoi n’était-il pas à son poste de garde? Il m’expliqua en vitesse qu’un jeune homme aux yeux rouges avait défoncée la porte et voulait me voir. Yeux rouges?! Jake! Le garde voulu me mettre en sécurité, mais je me mis à me débattre et à crier le nom de mon âme sœur. Mikael fini par me lâcher et je parti à la course vers l’entré sous son regard inquiet.

Cinq soldats retenaient Jake, il était enragé. Il se débattait pour sortir de leurs poignent, il ne semblait pas blesser. Jake, en me voyant se mit à crier mon nom tout en se démenant encore plus fort. J’ordonnais au garde de le relâcher. Il se mit aussitôt à courir vers moi, pour ma part, à peine avais-je fais un pas que je tombai dans ses bras. Mes jambes étaient molles. Il me regarda et je me senti fondre, il était si beau. Ses yeux brillaient d’un rouge si puissant… Il me souriait à pleine dents, moi aussi d’ailleurs. Je me fichais de ce que pensaient mes hommes.

Pour l’instant tout ce qui comptait était devant moi, il se pencha et m’embrassa d’un baiser timide et si doux… Ces cheveux avaient la même texture que dans mes souvenirs. Puis ce fût la passion, j’eus l’impression d’être dans un torrent. Tant de temps sans le voir, sans pouvoir le toucher, le sentir, en ce moment, c’était magique. Étais-je entrain de rêver? Je voulais tant que ce soit réel… Puis ce fut la douche froide…

L’alpha rompu le charme en criant comme un malade. Jake rompu le baiser, puis se tourna vers l’alpha. L’air était tout à coup très lourd. Personne ne bougeait, l’alpha semblait furieux. Qu’avait-il? Jake me tenait dans ses bras, nous étions tous les deux essoufflé et je tremblais énormément. L’alpha s’approcha de nous, Jake me plaça derrière lui pour me protéger.

L’alpha essaya de frapper Jake, mais Jake lui attrapa le poignet avant de lui balayer la jambe et de le faire tomber par terre. Jake lui demanda ce qu’il lui prenait. Pour toutes réponses, l’alpha répondit qu’il l’avait averti de ne pas la toucher. Jake ne sembla pas comprendre. Que ce passait-il? C’était comme s’ils se connaissaient depuis longtemps. Étais-ce de la faute à l’alpha si je n’avais pas pu voir Jake avant? Tant de questions me brûlaient les lèvres, mais je ne parlais pas. Tout ce que je voulais, c’était de pouvoir être seul avec Jake.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t49-son-la-dj
Messages : 29
Date d'inscription : 08/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: illusion / chaîne
Âge: 21 ans
Titre: Déesse de l'illusion
avatar
Akisma Kontrollo
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Ven 6 Mar - 21:04

Pamela me remercia. Je lui souris, puis elle me demanda mon nom. Je lui dis que je m’appelais Akisma. Elle me demanda de lui expliquer des choses sur les louveteaux. J’observai les alentours, plusieurs nous observaient, je n’aimais pas parler dans ce genre d’endroit. Je ne savais pas grand-chose, mais je lui dis ce que je savais.

Je savais que le quartier était séparé en trois secteur, que nous étions dans le deuxième, le chef de notre secteur se nommait l’alpha, il était le chef de l’antigang les ‘‘Loup’’ et que les deux autres antigangs se nommaient les ‘‘Green’’ et les ‘‘Dent de la mer’’. Je lui dis que les louveteaux étaient les soldats qui nous protégeaient des gangs et des chasseurs.

Elle me parla ensuite du soit disant chasseur que Exelle et moi avions tué, nous étions dans le pétrin. Il n’était pas venu pour nous tuer, mais pour nous aider et nous… Nous l’avons tué. Ça m’apprendra à tuer sans penser ni parler… Mallia!

Je racontais à la jeune femme que Mallia avait passé un pacte avec les ‘‘Loup’’ et que ce pacte risquait d’être en danger en ce moment même. J’expliquai à Pamela que nous devions retourner voir Mallia et l’aider. Je ne voulais pas laissé Pamela ici toute seule, mais Mallia avait des problèmes par notre faute. Je me sentais coupable, le soleil était levé et il devait être environ huit heures. Était-ce trop tard?


Dernière édition par Akisma Kontrollo le Ven 6 Mar - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t39-deesse-des-illusion-l-illusi
Messages : 20
Date d'inscription : 02/03/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Silence / Disques tranchant
Âge: 19 ans
Titre: Volonté de rang 2 / Le requin
avatar
Jake Stander
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Ven 6 Mar - 21:07

Aucun mot ne pouvait décrire ce sentiment pur et simple de bonheur. Elle était enfin dans mes bras et je ne la lâcherais plus jamais. Je l’aimais tellement. J’étais affamé, je l’embrassais premièrement doucement, mais rapidement je ne pus me contrôler. Elle avait ses lèvres sur les miennes lorsque l’alpha entra et hurla. C’était quoi son problème?

Je lâchais Mallia avec un énorme regret. On aurait dû se lâcher un jour tout de même. En ce moment mon instinct ultra protecteur avait pris le dessus. Je ne voulais plus la perdre. Tout comme Mallia, j’étais essoufflé et je tremblais. Je l’ai mis derrière moi pour la protéger. Mon ancien ami essaya de me frapper en plein sur la tempe, cela m’aurait tué si je n’avais pas attrapé son poignet avant de lui balayer la jambe et de le faire tomber par terre. Pourquoi fessait-il cela? Était-il atteint d’un virus?

Je lui demandai quel était son problème. Il me répondit qu’il m’avait averti de ne pas la toucher. J’étais totalement perdu, il ne m’avait jamais dit cela. De quoi parlait-il? Était-ce qu’il m’avait dit il y a quelques minutes sans que je ne le comprenne? Un frisson me parcouru. Était-il amoureux de Mallia?

Je commençais à comprendre. La colère me submergea. Je lui avais montré la photo de Mallia, il savait que je la recherchais depuis longtemps. Et qu’avait-il fait quand il la retrouvé? Il est tombé amoureux d’elle! Moi je lui avais toujours fais confiance! J’étais enragé! Je n’avais qu’une seule envie; le frapper jusqu’à ce qu’il crève.

Perdu dans mes pensées, je ne remarquai pas que mon adversaire c’était levé. Dans un geste rapide, il me fit tomber et il se jeta sur moi. Son visage était enragé, il essayait de m’étrangler. J’usais de mon pouvoir pour ralentir son cerveau. Mallia l’attrapa par le collet en l’enleva de moi, bien vite ses amis prirent l’homme.

Ils demandèrent à Mallia quoi faire de lui. Mallia me regarda comme si elle me demandait quoi faire. Je me levais rapidement de la d’un façon ninja (voir : http://avoirlaclasse.yolasite.com/articles/se-relever-comme-un-ninja ) . J’allais répondre à Mallia, quand la porte s’ouvrit d’un coup de pied et se cogna contre le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t54-silence-le-requin
Messages : 77
Date d'inscription : 08/02/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Changement de couleur et poison. Arbalète
Âge: 19 ans
Titre: La volonté de l'automne
avatar
Pamela González
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Jeu 12 Mar - 20:29

Quand j’ai su que Mallia aurait probablement des problèmes, j’ai suivi Akisma jusqu’à la discothèque. Pendant que je courrais et que j’espérais arriver avant que les ennuis apparaissent, je tentais de démêler dans ma tête cette histoire d’antigang. Quand nous sommes arrivées devant la porte de l’établissement, je l’ai ouvert d’un coup de pied et celle-ci à frapper le mur. Notre entré un peu brusque a momentanément arête tout mouvement dans la salle. Tous nous ont regardés pendant quelque secondes. J’étais un peu embarrasser, mais je me suis vite ressaisi. Puis, en balayant la pièce des yeux, j’ai remarqué un homme retenue par deux des gardes de Mallia. Cet homme était fou de rage. Il se remit à se débattre sans toutefois arrivée à dégager ses bras solidement retenus. Aucun doute la dessus il n’était pas un chasseur parce que cet homme n’avait pas vraiment le physique de mes ennemis. En plus sa haine ne semblais pas être dirigé vers Mallia, moi ou Akisma. Elle était dirigée vers celui qui protégeait Mallia. En effet la jeune femme était cachée derrière un jeune homme. Il avait les cheveux blonds, des yeux rouges et des écouteurs autour coup. Il était facile de comprendre que moi et Akisma avions interrompu une dispute ou bien les gardes l’avaient déjà fait avant nous. Je voyais que ce n’était pas le moment de parler à Mallia. De toute facon c’était plus a Akisma de s’expliquer qu’a moi. Je n’étais qu’un témoin dans cette histoire. Cela ne m’a pas empêchée de dire à Mallia : Excuse-moi, il faudrait qu’on te parle. C’est au sujet de la mort du chien…. Eh non… du loup. Je détestais m’empêtrer dans les mots j’ai donc poursuit un peu découragée : Du louveteau… enfin peu importe... Je ne comprendrai jamais rien à ces antigangs, encore moi pourquoi on donne des noms stupides à leur membres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Date d'inscription : 08/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: illusion / chaîne
Âge: 21 ans
Titre: Déesse de l'illusion
avatar
Akisma Kontrollo
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Ven 13 Mar - 22:04

Pamela me dépassa à la dernière minute et ouvra la porte d’un coup de pied. Cela m’agaça puisque j’avais eu la même idée… On aurait dit que tout était mis sur pause. Une scène d’arrestation semblait se tenir droit devant nous. Tous les regards sauf un étaient fixés sur nous, les deux jeunes filles sortant de nulle part…

J’aperçu un homme se débattre, il ne nous regardait pas. Je le reconnus aussitôt. Étais-ce possible? Étions-nous arrivés trop tard? J’aurais reconnus ce chef, il faut dire que ses yeux perçant d’une couleur dorée et ses cheveux aussi rouge que le sang était plutôt rare dans la région. Le loup portait toujours du noir, je ne l’avais jamais vue porter une autre couleur.

Mallia était là aussi, quelqu’un la protégeant. Je devinais que c’était le requin, une de mes amies m’avait dit que le requin possédait des yeux rouges et des cheveux blonds, le contraire du loup. Étrangement il semblait vouloir protéger Mallia. Pourquoi fessait-il cela? Et pourquoi n’était-il pas dans son secteur?

Tout d’un coup, le loup s’immobilisa. C’était comme s’il venait juste de comprendre que nous étions là. Je trouvais ce comportement étrange. Je devais parler à Mallia en privé, ce n’était pas le moment de lui dire que j’avais tué un louveteau, encore moins devant le loup. Je gardais en tête que je devais lui dire puisque c’était assez important. Je décidais donc pour l’instant, de rester silencieuse.

Pamela ne fit pas le même choix que moi… Elle demanda à Mallia s’il elle pouvait lui parlé au sujet de la mort d’un chien. Était-elle folle?! Je la regardais avec de gros yeux. Cette fille était complétement stupide ou quoi? Je n’en croyais pas mes oreilles! Par la suite elle ce repris en disant le loup. Et voilà! Nous étions totalement fichus par sa faute! Fallait-il vraiment qu’elle dise tout cela devant le loup? En plus, elle disait n’importe quoi…

Je n’étais hélas pas au bout de mes peines… Elle se reprit pour la TROISIÈME fois. En disant louveteaux. J’étais maintenant à bout de nerf! Je n’avais qu’une seule envie; lui faire avaler son poing. Je regardais ensuite le loup, il se débattait encore, comme s’il n’avait pas encore comprit ce qu’il se passait. Étrange… Habituellement, il était très agressif et réagissait très vite…

Pamela semblait avoir fini de se ridiculisé, Mallia ouvra la bouche, mais la jeune femme me ressemblant continua. Contrôle toi me dis-je… Elle traita les noms de membres comme étant stupides cette fois ci. Ma main partit toute seule, je l’empoignai par le collet et la levant contre le mur, je lui dis de la fermer immédiatement puisqu’elle était devant les deux chefs de gangs. Un petit air surprit dessinait maintenant son visage.

J’étais furieuse et j’avais mal à la tête. Je regardais Pamela dans les yeux, je savais que je ne lui fessais pas mal. Ce n’étais pas mon but, tout ce que je voulais étais lui faire peur. J’aurais dû lui dire à quoi ressemblaient les chefs… Puis, le loup sembla se réveiller et tout alla très vite.

Il fut premièrement intrigué demandant à Pamela de quel louveteau elle parlait. Deuxièmement il fût furieux et ne laissa pas Pamela répondre à sa première question, il lui demanda qui. Troisièmement, d’un air superficiel, il dit à celle que je tenais dans ma main qu’il était le loup. Finalement, il redevint furieux disant que c’était un nom très original, beau et puissant et qu’il voulait savoir ce qu’il était arrivé à son soldat.

Je lâchais Pamela à terre stupéfaite. À sa place, j’aurais disparue, mais la jeune femme ne possédait pas ce pouvoir… Cet homme me fessait très peur… Le requin nous demanda qui nous étions. Mallia lui dit tout. Elle lui fessait confiance. Ce connaissait-il depuis longtemps?

Mallia demanda à l’homme aux yeux rouges s’il savait quoi faire des corps. Celui-ci lui répondit qu’elle pouvait nous le confier. Mallia sourit et accepta, nous demandant de ne pas le tuer, mais de faire en sorte qu’il ne nous dérange pas pour au moins deux jours. Elle voulait quoi? Qu’on le garde? Je n’étais pas une nounou, mais un soldat bordel! Je refusais donc cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t39-deesse-des-illusion-l-illusi
Messages : 25
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Son / Shurikens
Âge: 18 ans
Titre: Volonté de rang 2 / La DJ
avatar
Mallia Muz
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Ven 13 Mar - 22:28

Suite à tout cela, je ne savais pas trop quoi faire. Je me demandais pourquoi le loup était si lent sur la détente… Tout était allé si vite… Je décidais donc de faire comme si Akisma et Pamela n’étaient jamais venus ici. Je demandais à Jake s’il savait quoi faire des corps. Je savais qu’il comprendrait que je parlais du loup et de ses soldats. Il m’avait toujours très bien comprise.

Il me répondit que je pouvais le confier aux deux jeunes femmes qui venaient de débarquer. Il parlait par-là du loup, mais qu’elle était son idée sur ses louveteaux. Nous ne pouvions pas le tuer ni le kidnapper, ses soldats se vengeraient et ils nous battraient en quelques secondes…

Avant même que mon regard se porte sur mes amies, Akisma refusa. Je ne lui avais même pas donné la mission encore… Je décidais donc de faire comme si elle n’avait rien dit et lui expliqua la mission. Durant mon explication, je rendis la mission beaucoup plus dangereuse pour qu’Akisma accepte. Heureusement, elle finit par accepter.

J’avais compris qu’elle ne cherchait que l’adrénaline et qu’elle ne pouvait rester sur place. Je me rappelais aussi qu’elle n’avait pas beaucoup dormi. Elle devait être morte de fatigue en ce moment même… Attendez une minute…

Pourquoi était-elle dehors à cette heure pareille quand je leurs avaient demandé de rester en sécurité? Je leur demandais donc pourquoi elles étaient parties. Akisma me répondit qu’elle voulait protéger Pamela durant sa balade nocturne. C’était quoi cette histoire? Pamela elle, ne parlait pas.

Akisma se mit soudainement à crier, puis elle tomba littéralement par terre inconsciente. Était-elle fatigué où on l’avait empoisonné? Jake alla la chercher et la prit dans ses bras. Mon héro! Je dis rapidement à Pamela de s’occuper du loup pendant que je mettais Akisma en lieu sûr. Elle n’était pas seule, mes gardes étaient avec elles.

Je me dirigeai vers l’infirmerie, Jake sur les talons. Le docteur commença à l’examiner, pendant qu’il fessait cela, nous devions rester dans la salle d’à côté. Je pourrais enfin parler à Jake, seule à seul. J’avais tant de questions…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t49-son-la-dj
Messages : 20
Date d'inscription : 02/03/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Silence / Disques tranchant
Âge: 19 ans
Titre: Volonté de rang 2 / Le requin
avatar
Jake Stander
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Sam 14 Mar - 18:42

Wow, juste wow… J’avais besoin d’une minute pour tout comprendre. Qu’est-ce qu’il se passait? Les deux jeunes femmes semblaient travaillé avec ou peut-être pour Mallia, je n’en savait rien. Tout c’était passé si vite… J’avais un milliard de questions à poser à Mallia, mais je devais attendre le bon moment. J’aurais tellement aimé être seul avec ma belle…

*FLASHBACK : J’étais le premier arrivé dans la classe de retenue, j’allai m’asseoir au fond de la classe les écouteurs sur les oreilles. Bientôt, deux autres garçons arrivèrent, ils allèrent s’asseoir le plus loin possible de moi. Je pensais que tout le monde était arrivé, lorsqu’une jeune fille entra. Elle était magnifique. Dès que je l’ai vue, je sus que c’était la femme de ma vie. Elle possédait de long cheveux bouclés, des yeux roses, une fine taille, un sourire charmeur et semblait si douce. Elle s’excusa au professeur d’être en retard sous prétexte qu’elle ne trouvait pas le local. Elle alla ensuite s’asseoir au fond de la classe à côté de mon bureau. Ce n’était pas possible! Les deux garçons la regardaient comme si elle était folle. Moi, je n’en revenais pas, personne ne s’assoyait à côté de moi, jamais.*

Tout à coup, celle à l’œil flamboyant se mit à crier en se tenant la tête. Qu’avait-elle? Elle commença à tomber, je pensais premièrement à ne pas l’aider. Si j’allais la rattraper, Mallia n’aurait plus de défense, mais je me rappelais que le loup était maitriser par les deux gardes et que mon pouvoir ralentissait ses pensés. Je me mis donc à courir vers elle.

Je fus trop lent et elle s’écrasa par terre avant que je puisse l’attraper. Je pris son pouls, elle était toujours vivante. Que lui était-elle arrivée? Étais-ce l’autre jeune femme qui lui avait fait cela? Ce ne pouvais pas être le loup, il n’avait pas ce pouvoir. Le loup est la volonté des arme, c’est pour cela que son manteau est remplit de couteau et que tous ses soldats possède une arme à feu même si le prix d’un tel objet est très chers dans ce monde.

Je pris la malade dans mes bras. Mallia expliqua à une certaine Pamela quoi faire du loup et se mit à courir dans le couloir. Je la suivi jusqu’à une salle possédant cinq lit blanc et des murs bleu cyan. Je déposais la jeune femme sur le lit. Son œil n’était plus en feu, comme s’il elle était en manque d’énergie. La voir comme cela me rendit triste.

Le docteur arriva, Mallia lui expliqua qu’Akisma n’avait pas dormi depuis plusieurs jours. Je savais maintenant le nom des deux jeunes femmes. Le docteur nous dit qu’il devait l’examiner et qu’il fallait l’attendre dans la salle d’à côté. Cette salle était en faites son bureau, il ne devait pas laisser tout le monde venir ici, il devait faire une exception puisque c’était Mallia. J’avais tant de choses à dire à mon âme sœur.

Dès que la porte fût fermée j’explosai, expliquant tout ce qui c’était passé depuis notre mo… Depuis la première fois que nous avions vu un dieu. Je lui dis totalement tout, j’ai toujours eu une totale confiance en elle. Elle fût surprise de mon pouvoir, parce qu’elle était la volonté du son. Je souriais devant cette remarque, nous étions contraires. Suite à cela, ce fût à elle de tout m’expliquer.

Quand elle eût finit, nous nous assîmes sur le tapis, Mallia dans mes bras. Nous avions parlé pendant plus de deux heures. Nos robots volaient en cercle dans les airs, ils semblaient s’amuser.

Ce moment était presque parfait, elle était dans mes bras, en sécurité, avec moi, elle m’aimait et je savais qu’elle ne me laisserait jamais, le seul problème était que des personnes étaient en danger et que le loup voulait ma peau. Appart cela… C’était la belle vie!

Je pensais au loup, il serait très compliqué de pouvoir revoir Mallia sur son territoire. Déjà qu’il est plus puissant que moi, en plus ici, c’est son territoire. Je trouvais donc une idée et l’expliqua à ma bien aimée. En gros, je voulais qu’elle déménage dans mon secteur.

Comme première réaction, elle ouvrit simplement la bouche sans rien dire, puis suite à quelques secondes, elle sourit et accepta. J’étais si heureux! Je l’embrassais avec douceur. Sur mon territoire, je serais meilleur pour la protéger et je fais le serment de la protéger même si cela doit me coûter la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t54-silence-le-requin
Messages : 77
Date d'inscription : 08/02/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Changement de couleur et poison. Arbalète
Âge: 19 ans
Titre: La volonté de l'automne
avatar
Pamela González
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Dim 15 Mar - 11:42

Akisma m’empoigna par le collet et me levant contre le mur, elle me dit de la fermer immédiatement puisque les deux chefs de gangs étaient dans cette pièce. Bon, cette soudaine agressivité m’avait énormément surprise, à un tel point que j’avais cru bon me défendre. J’avais subtilement griffée Akisma, lui injectant un poison mortelle pour les humains, mais pas pour les volontés. Je ne pouvais pas tuer les volontés puisque j’en suis une moi-même, tout ce qu’elle risquait c’était de s’évanouir. Par contre moi je risquais de gros ennuis si on venait à découvrir que j’avais empoisonnée une volonté. Décidément cette après-midi-là j’agissais vraiment comme une idiote. Premièrement insulter deux chefs d’antigang, puis ensuite empoisonner celle qui voulait me prévenir, tout ça dans moins d’une demi-heure. Le poison, prit toutefois plus de temps qu’à l’habitude avant d’agir je ne sais pas pourquoi, ce n’était pas normal. Le loup eu le temps de me demander de quel louveteau je parlais. Deuxièmement il fût furieux et ne me laissa pas répondre à sa première question, il me demanda qui avait tué son soldat. Troisièmement, d’un air superficiel, il me dit qu’il était le loup. Bon, ça j’avais devinée. Finalement, il redevint furieux disant que c’était un nom très original, beau et puissant et qu’il voulait savoir ce qui était arrivé à son soldat. Akisma décida de me lâcher. Je ne répondis pas aux multiples questions du chef de l’antigang parce que je ne voulais pas attirer de problème à qui que ce soit et que j’étais occupée à observer celle qui me ressemblait. Elle était toujours consciente. Le deuxième chef, lui dont je ne connaissais pas le nom, nous demanda qui nous étions. Mallia lui dit tout. Elle lui faisait confiance. Mallia lui demanda ensuite ce qu’elle devait faire des corps. Avait-elle comprit ce que j’avais fait à Akisma et prévoyait m’arrêter avec le loup? En parlant d’empoisonnement, je commençais à me poser de sérieuses questions. Je regardais Akisma à la fois surprise et soulagée, mon poison ne semblait pas faire effet sur elle et donc mon erreur passerait inaperçu. Quand je sorti de mes pensées et que j’arrêtai de regarder Akisma, Mallia sourit nous demanda de ne pas tuer le loup, mais de faire en sorte qu’il ne nous dérange pas pour au moins deux jours. Je poussais un soupir de soulagement, je n’étais pas comprise dans la qualification les corps. Akisma ne sembla pas apprécier cette mission. La jeune femme aux cheveux bouclés savait comment lui faire dire oui. Celle-ci rendit donc la mission plus dangereuse, plus intéressante quoi. La volonté des illusions accepta et c’est à ce moment que mon fichu poison fit effet. Akisma se mit à crier et tomba au sol .Moi qui pensait avoir échappée aux ennuis. Mallia me demanda de m’occuper du loup et parti avec Jake et Akisma. Les deux soldats attachèrent le prisonnier et partirent eux aussi. Moi qui avais prévue me sauver, j’étais maintenant nounou pour chef d’antigang. Mais j’y pense le loup était attaché il ne pouvait donc pas fuir. Ce n’est pas comme si il avait dix millions de couteaux dans son manteau. Je me suis donc discrètement poussée. En courant à travers les rues du quartier ouest je repensais à ce que j’avais fait. Je ne vous le cacherai pas je m’en voulais. Sachant que de courir ainsi était inutile je me mis à marcher. Je savais que mon poison était facilement identifiable et que puisque j’étais la seule qui étais proche d’Akisma lors de son empoisonnement on m’accuserait tout de suite. Ensuite Mallia enverrait ses gardes qui m’arrêteraient et je leurs devraient de expliquassions. Dans le fond ça ne m’avais servi à rien de fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Date d'inscription : 08/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: illusion / chaîne
Âge: 21 ans
Titre: Déesse de l'illusion
avatar
Akisma Kontrollo
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Lun 16 Mar - 18:23

*RÊVE : Je tombais et tombais. Tout était noir et sombre, je n’avais nulle part où m’accrocher. Je descendais à une telle vitesse que mon corps était presque en feu. Un corps d’humain serait calciner en ce moment même, mais moi, je suis une ancienne déesse. Ma tête! Elle allait exploser, j’avais si mal. Tout cela n’était pas normal, j’avais été empoisonné. Mais par qui? Pamela! Oh! Elle je vais la tuer! Elle va me le payer! J’avais l’impression de sombrer dans le néant. Je ne voyais rien, absolument rien. Je pouvais sentir chaque parcelle de mon corps souffrir. C’était une douleur indescriptible. Mon corps combattait son venin. Cette douleur allait telle s’arrêter un jour? Je n’en pouvais tout simplement plus!*

Je me réveillais en sursaut tremblante de froid et couverte de sueur. Je me mis à crier le nom de Pamela. J’étais folle de rage. Devant moi se tenait un docteur. Je ne pris même pas la peine de le remercier, je me levai de mon lit et me mis à courir vers la sortie. Le docteur se mit à crier le nom de Mallia. Une porte s’ouvrit et celle-ci apparut avec derrière elle, le requin.

Elle sembla me parler, me demandant surement de l’attendre, mais je m’en fichais. Tout ce que je voulais était retrouver Pamela et lui faire la peau. J’avais essayé de lui sauver la vie et c’était comme cela qu’elle me remerciait?! Si je n’avais pas été une ancienne déesse, je serais morte à l’heure qui suit!

Je courais très vite, tous me regardais étrangement. J’en avais réveillé plusieurs en criant. Je savais de quoi j’avais l’air; une folle toute rouge tremblante de sueur. Tous les hommes étaient à mes pieds quoi! Donnant un coup de pied dans la grande porte s’ouvrant dehors, je l’arrachais de ses gonds.

À ce moment, j’aurais dû me calmer, mais cela me semblait impossible, je voulais seulement la rattraper et en finir. Après à peine cinq minutes, je retrouvais enfin Pamela. Le requin et Mallia n’avaient pas réussies à me suivre puisque je courrais à une vitesse que seul un ancien dieu avait un minimum de chance de pouvoir me suivre.

Je sautais sur Pamela tenant ses bras en haut de sa tête pour qu’elle ne m’attaque pas. Elle avait beau faire tout ce qu’elle voulait, l’adrénaline m’empêcherait de sombrer. Elle était maintenant à terre sur le ventre, elle ne savait pas encore que c’était moi.

<< - Alors ma petite, c’est comment ta balade? Tu aimes la réincarnation? Parce que tu sais… Moi… J’adore. >>

Puis je lui donnai un coup de coude derrière la tête de manière à la rendre inconsciente. J’entendis Mallia et son homme s’approcher. Bordel! Qu’allais-je pouvoir faire maintenant? Mallia, remarquant Pamela sur le sol inconsciente, me demanda ce qu’il était arrivé. À quoi bon mentir? Je lui dis toute la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t39-deesse-des-illusion-l-illusi
Messages : 28
Date d'inscription : 15/03/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Téléportation/ trois poignard trempés de cendre de phénix
Âge: 16 ans
Titre: déesse de la téléportation
avatar
Abygaelle Laforce
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Mar 24 Mar - 17:51

Je m’étais accordée une pause cette journée-là. Anick et Kim avaient été assez gentilles pour me remplacer à la joaillerie. J’avais passée l’avant-midi dans le quartier Sud de Nyx à trainer dans une boutique, puis dans une autre. Quand l’heure du dîner est arrivée, je suis allée m’acheter un gouter dans un petit marché. Pas après pas je me suis approchée du quartier Ouest. Non seulement le paysage changeait considérablement, mais les passants également. Malgré que les bagarres et les mésententes soient fréquentes ici, mon attention fut captée par deux jeunes femmes qui se ressemblaient énormément, on aurait dit des jumelles. L’une d’entre elle retenait l’autre face contre le sol.

<< - Alors ma petite, c’est comment ta balade? Tu aimes la réincarnation? Parce que tu sais… Moi… J’adore. >>

Ces mots vint à mes oreilles et piqua encore plus ma curiosité. Accroupie derrière les ruines de ce qui avait déjà été un mur, je regardais la scène, les yeux rivés sur la jeune femme qui avait les cheveux détachés. Celle-ci reçu un coup de coude derrière la tête et perdu aussitôt connaissance. Deux autres personnes approchèrent. Il y avait une femme et un homme. Je prédisais de gros ennuis pour la jeune femme qui était encore consciente. Celle-ci fit un résumer des évènements que j’avais ratée. Une certaine Pamela aurait cherchée à l’empoisonner. La jeune femme allongée au sol inconsciente devait sans doute être cette Pamela. Dans le fond elles auraient probablement toute les deux des ennuis. J’attendais avec impatience le réveil de Pamela pour attendre sa version des faits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Son / Shurikens
Âge: 18 ans
Titre: Volonté de rang 2 / La DJ
avatar
Mallia Muz
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Jeu 26 Mar - 12:58

Un hurlement me réveilla. Que ce passait-il? On criait maintenant mon nom. Jake m’aida à me relever et nous allâmes directement voir ce qu’il se passait à l’extérieur. C’était Akisma. À peine c’était-elle réveillé qu’elle hurlait le nom de Pamela. Je lui demandais de se calmer un peu et de tout m’expliquer, mais elle était déjà partie. Akisma effraya mes gardes qui ne surent quoi faire en la voyant autant enragée. Mon amie arracha la porte de ses gonds d’un coup de pied violent. Un frisson me parcouru le dos. Elle était très forte… Que se passait-il? Jake se mit devant moi durant la course, il voulait me protéger. Elle courait si vite… Rapidement Jake et moi, ne la voyions plus. Elle avait disparu. Le seul moyen de retrouver sa trace était le bruit de ses pas, heureusement, elle ne fessait pas attention à rester silencieuse. Lorsque nous arrivâmes afin à la rattraper, ce fut parce qu’elle s’était arrêter. Elle avait retrouvé sa proie; Pamela. Celle-ci était couchée sur le sol inconsciente, Akisma était sur elle. Avaient-elles été attaquées? Que c’était-il passé? Akisma semblait savoir calmer. Jake semblait vouloir me protégé de mes amies. Pensait-il vraiment que…? Non! Akisma n’a pas pu faire cela. Non? J’étais perdu. Je demandais à Akisma ce qui s’était passé. Elle m’expliqua tout, j’écoutais son cœur pour être sûr de ce qu’elle me disait. Comme cela je pourrais savoir si elle me ment. Je n’entendis pas la fin de son histoire, mon attention se concentra sur le son, il devrait avoir quatre battements, mais j’en entendais cinq. Le bruit été trop lent pour être celui d’un animal, le cœur des petits animaux battent plus rapidement que ceux humains. Jake me regardait étrangement, comme s’il avait compris que je n’écoutais plus Akisma. Je n’entendis plus, je lançais mes shurikens sur notre invitée. Ceux-ci se plantèrent où ses épaules, dans son chandail, la coinçant après un arbre. C’était une fille, elle semblait surprise de mon attaque. Akisma arrêta de parler et Jake avait disparu.

<< Qui es-tu? Pourquoi nous écoutes-tu? Nous te voulons aucun mal, mais dit moi ce que tu nous veux. >>

Elle se débâta pour s’échapper de son emprise. Je savais que Jake avait utilisé son pouvoir, puisque les mouvements de cette fille étaient lents. J’espérais qu’elle était seulement curieuse et qu’elle ne voulait pas nous faire du mal. Je savais aussi que Jake s’était caché et qu’il se tenait prêt à l’attaquer s’il le fallait. Avait-elle remarqué qu’il n’était plus près de moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t49-son-la-dj
Messages : 20
Date d'inscription : 02/03/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Silence / Disques tranchant
Âge: 19 ans
Titre: Volonté de rang 2 / Le requin
avatar
Jake Stander
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Ven 27 Mar - 20:59

Je remarquai que Mallia n’était plus attentive aux paroles d’Akisma. Je trouvais cela très étrange puisque celle-ci était rendu à quand elle l’avait attaquée. Que ce passait-il? J’avais envi de lui demandé, mais son regard m’en dissuada. Elle semblait en quelque sorte… Mécontente. Quelque chose n’allait pas. Mais quoi? Tout à coup, des shurikens me frôlèrent de peu pour arriver derrière moi. J’entendis un petit cri de surprise. Quelqu’un nous observait! Je sautais dans les arbres, je voulais avoir la moindre chance de lui donner un coup surprise. Je ne savais pas trop si l’ennemi m’avait aperçu, mais je voulais essayer tout de même. Lorsque je regardai vers la cible de Mallia, je remarquais que c’était une femme. Celle-ci était habillée comme une servante, elle était coincée sur un arbre. D’où venait-elle? Je n’attendis pas, rapidement j’utilisai mon pouvoir pour ralentir ses pensées. Mallia essaya de la raisonner. La nouvelle se mit à se débattre, lentement, mais surement. Soudain, elle se calma. Juste comme cela… Bizarre… Elle fermait les yeux comme si elle se concentrait sur quelque chose. Que fessait-elle? Les shurikens de Mallia disparurent tout d’un coup. Une volonté! Mon regard se porta sur Mallia pour savoir si elle allait bien. Ce que je vis m’effraya; au-dessus de sa tête se tenaient ses propres armes. Je n’attendis pas et fondis sur Mallia pour l’éloigner du danger. Une douleur vive me percuta de plein fouet. Mallia cria. Elle était couchée sous moi saine et sauf. Pour ma part, j’étais à quatre pattes au-dessus d’elle. Je n’osais pas la touché, mais mon sang oui. Celui-ci avait coulé sur sa joue. Je tournais la tête pour voir de où se sang venait, puis je compris. C’était moi! Un shuriken m’avait touché l’épaule droite et l’autre le l’omoplate gauche.

<< Petite peste! >>

Mallia semblait paniqué, elle n’était pas faite pour être un leader, un leader doit avoir un énorme sang-froid. Elle était sous le choc… La voix d’Akisma me sortit de mes pensées, elle me demanda quoi faire. Du coin de l’œil, je vis Pamela reprendre connaissance. Je lui répondis qu’elle devait partir avec Mallia et Pamela. Il fallait qu’elles les mettent à l’abri. Akisma me regarda comme si j’étais fou, je n’avais pas le temps pour ses conneries, je me mis donc à lui crier mes ordres. Cela ne sembla pas la toucher, pourtant elle soupira et accepta. J’étais surpris de son comportement, mais je ne le démontrais pas. Habituellement, le monde avait peur de moi quand je leurs criais après et m’écoutait à l’instant. Cette fille n’était pas n’importe qui… Je ne compris pas exactement ce qui se passa, mais une seconde les trois filles étaient là, puis la secondes après elles avaient disparues. Akisma avait-elle le pouvoir d’une vitesse exceptionnelle? Au moins, elle avait réussi à les transportés en même temps ou à peu près. Je me levais en arrachant les armes tranchantes de mon dos, je me mis en position de combat devant la jeune femme. Mon emprise fonctionnait toujours sur elle, je pouvais le sentir. Je voulais lui faire payer ce qu’elle avait voulu faire à Mallia, mais le seul problème était que j’en s’avais trop peu sur elle. Comment avait-elle fait pour bouger les shurikens aussi vite? La seule certitude que j’avais était qu’elle était une volonté. Je devais en savoir plus. Je décidais donc de m’amuser un peu avec elle pour la testé, je devais faire attention pour qu’elle ne se sauve pas. Je savais qu’elle prendrait une minute minimum à répondre à ma question, mais je la lui dis tout de même.

<< Alors servante, c’est tout ce que tu peux faire? Tu me déçois là… Tout ce que tu réussis à faire est d’être sur la liste des vilains… Ne veux-tu donc pas ton cadeau auprès du père noël? Et ne me dis surtout pas que tu vas t’enfuir comme une lâche. Parce que tu vois… Je déteste les lâches! >>

Je la regardais avec un air de défi me demandant ce qu’elle allait faire, ce qui était sûr s’était que j’allais voir le coup venir. C’était un moment comme celui-ci que j’aimais grandement mon pouvoir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t54-silence-le-requin
Messages : 77
Date d'inscription : 08/02/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Changement de couleur et poison. Arbalète
Âge: 19 ans
Titre: La volonté de l'automne
avatar
Pamela González
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Dim 29 Mar - 9:15

Quand j’ai repris conscience, tout le monde autour de moi semblait préoccupé. Il se passait quelque chose, quelque chose de grave. Mes yeux bleus se sont posé sur le chef d’une antigang. S’était le requin, je pense. Il était à quatre pattes au-dessus de Mallia. Le jeune homme avait été attaqué par deux shuriken, un l’avait atteint à l’épaule droite et l’autre l’omoplate gauche. Mallia semblait paniqué. Le requin répondit à Akisma qu’elle devait partir avec Mallia et moi. Mais je ne voulais pas partir moi! Akisma regarda le jeune homme comme s’il était fou. Le requin se mit à lui crier ses ordres. Cela ne sembla pas la toucher, pourtant elle soupira et accepta. Oh, comme cette jeune femme ne me ressemblait plus d’un seul coup. J’étais surprise qu’elle se laisse donner des ordres. Mais de toute façon qu’elle importance, je n’avais pas l’intention de partir. Je me suis relevée doucement et j’ai cherchée des yeux l’adversaire du requin, sans toutefois le trouver. Tout ce que j’ai vu c’était une jeune femme accroupie derrière des ruines. Vite comme ça, je trouvais qu’elle ressemblait à ma contraire. Je lui donnais à peu près le même âge que Zala et elle semblait toute aussi pacifique que Zalaée. Le requin se releva et arracha les armes de son dos. Il se mit en position de combat.

Alors servante, c’est tout ce que tu peux faire? Tu me déçois là… Tout ce que tu réussis à faire est d’être sur la liste des vilains… Ne veux-tu donc pas ton cadeau auprès du père noël? Et ne me dis surtout pas que tu vas t’enfuir comme une lâche. Parce que tu vois… Je déteste les lâches!


Attend deux secondes! Il s’adressait vraiment à la jeune femme. Et si c’était elle qui l’avait attaquée avec les shurikens? Non pas possible! Le requin la regardait avec un air de défi. Mes yeux étaient fixés sur la jeune femme, attendant sa réaction. Elle est restée là, songeuse, à observer le jeune homme. Puis elle s’est enfin décidée à parler.

Non, ce n’est pas tout ce que je peux faire, mais c’est tout ce que je ferai. Et tant pis si tu me déteste cela met égale.


Sa voix était lente, presque robotique. Elle ferma les yeux pendant ce qui sembla être une éternité. Ensuite, elle disparue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Date d'inscription : 08/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: illusion / chaîne
Âge: 21 ans
Titre: Déesse de l'illusion
avatar
Akisma Kontrollo
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Dim 29 Mar - 14:03

Ce n’était pas le temps de discuter, je décidais donc de nous faire disparaître. Mon plan était d’aller mettre Mallia, puis Pamela en sécurité avant de revenir pour voir ce qu’il allait se passer. Je n’irais pas porter Pamela au QG, elle risquerait d’essayer de tuer Mallia. Cette fille est dangereuse et je ne lui fais plus confiance. J’allai donc porter Mallia dans la discothèque. Là-bas, des gardes s’occupèrent d’elle. Ils m’affirmèrent qu’ils allaient la porter dans sa chambre. Par la suite, je revenais sur mes pas. J’eus juste le temps de voir l’ennemie disparaître. Je me mis à crier un non. Jake tourna la tête vers moi et lanca des disques tranchant dans ma direction.

<< Attention je suis là je te signale!!! >>

Je me rappelais en suite que j’étais toujours transparente. Je fis en sorte qu’on puisse nous voir moi et Pamela. Jake me regarda furieux. Il s’excusa en m’expliquant qu’il m’avait pris pour elle. Puis sa voix redevint en colère.

<< Je t’avais dit de partir! Je ne peux même pas avoir confiance en mes alliés? Je vois au moins que tu as mise Mallia en sécurité… Je tends suis reconnaissant. Essayer de ne pas vous entretuer. >>


J’allais lui répondre que je ne pouvais pas les transporter toutes les deux en même temps, mais il partit à la course vers la forêt. Pensait-il encore pouvoir trouver l’intruse? Une chose était certaine, il voulait des réponses. Il n’est pas du genre patient ce garçon… Mon regard se posa sur Pamela. Je la regardais avec haine. Je ne voulais même plus savoir pourquoi elle avait voulu me tuer. Pamela était égoïste, elle m’avait attaqué parce que j’avais essayé de sauver la situation, sans moi elle serait morte. Elle est totalement stupide… Je fis donc demi-tour vers la discothèque, sans même dire un mot à cette ex-amie. Si elle me suivrait, j’allais l’empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t39-deesse-des-illusion-l-illusi
Messages : 28
Date d'inscription : 15/03/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Téléportation/ trois poignard trempés de cendre de phénix
Âge: 16 ans
Titre: déesse de la téléportation
avatar
Abygaelle Laforce
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Mar 31 Mar - 17:38

La femme aux cheveux rose et blanc cessa d’écouter les explications de celle qui avait attaquée Pamela, pour regarder dans ma direction. Elle me lança ses shurikens et les vieilles ruines ne suffirent pas à me protéger. Je me suis retrouvée coincée à un arbre. Je poussais un petit cri de surprise. Je savais que les petites fouineuses dans mon genre n’étais pas appréciées par tout le monde, mais de là à m’attaquer. Elle s’approcha de moi. Je me suis mise à me débattre. Je crois que la jeune femme aux cheveux roses et blancs me parlait, mais j’avais trop peur de me faire blesser, je ne l’écoutais pas du tout. Tout d’un coup je réfléchissais plus lentement et plus difficilement, j’avais du mal à saisir tout ce qui se passait autour de moi, comme si j’avais perdu de mon intelligence. J’ai arrêtée de me débattre ca servait à rien. J’ai fermé les yeux et me suis prise à plusieurs fois pour, enfin pouvoir me concentré sur les shurikens que j’avais reçus et les renvoyer à mon ennemie dans une attaque qui était censé être mortelle.

Petite peste!

J’ai ouvert les yeux dès que j’ai réalisé que cette insulte m’était destinée. J’ai posé mon regard sur le jeune homme, il avait protégée celle qui m’avait lancée ses shurikens et avait reçu les armes tranchantes à sa place. Ca l’avait blessé, mais pas tué. Ensuite, j’ai manqué un bout, comme si quelque m’avait figé, mais ce n’était pas cela, c’était moi qui avait de la difficulté à suivre. Les trois jeunes femmes étaient parties, ils ne restaient plus que le jeune homme. Il avait arraché les armes de son dos et me faisait face en position de combat.

Alors servante, c’est tout ce que tu peux faire? Tu me déçois là… Tout ce que tu réussis à faire est d’être sur la liste des vilains… Ne veux-tu donc pas ton cadeau auprès du père noël? Et ne me dis surtout pas que tu vas t’enfuir comme une lâche. Parce que tu vois… Je déteste les lâches!

J’ai pris le temps de réfléchir. J’avoue que c’était plutôt compliqué, mais j’y suis parvenue. Je ne voulais pas me battre, pas comme ça! J’ai donc pris un temps fou pour formuler une réponse acceptable et pour la dicter.

Non, ce n’est pas tout ce que je peux faire, mais c’est tout ce que je ferai. Et tant pis si tu me déteste cela met égale.

J’ai, de nouveau fermé les yeux et me suis concentrée sur la visualisation du toit d’une bâtisse. D’habitude je n’avais pas besoin de visualiser ma destination, mais à ce moment-là c’était nécessaire. J’ai tellement pris de temps pour me téléporter que le jeune homme aurait eu le temps de m’attaquer à de nombreuses reprises, il aurait même eu le temps de me tuer. J’avais été si lente, mais pourquoi? Qu’est-ce qu’il m’arrivait? Une fois sur le toit, j’étais encore lente, mais au moins j’étais en sécurité. Je me suis penchée un peu pour voir en bas. Le jeune homme partait et les deux jeunes femmes qui s’étaient disputées plutôt étaient de retour. Quand le jeune homme, disparu de ma vue j’ai retrouvé mon rythme normal. Je trouvais ça si étrange, était-ce lui qui m’avait ralenti? Était-ce son pouvoir? Était-il une volonté, comme moi? Bon, j’ai profité de son absence pour me téléporter devant la jeune femme aux cheveux attachés, celle qui me semblait la moins dangereuse des deux, disons que l’absence de poison était pour cause dans cette déduction. Le récit qu’avait raconté cette jeune femme, ne m’avais pas rassurée au sujet de Pamela. J’avais en effet décidée d’aller voir celle dont j’ignorais encore le nom, pour mettre toute cette situation au claire. Que me voulaient-ils et pourquoi la jeune femme aux cheveux roses m’avait-elle lancée ses shurikens? Je suis arrivée près d’elle et je lui ai dit doucement pour ne pas l’effrayer :

Salut! Moi c’est Abygaelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Son / Shurikens
Âge: 18 ans
Titre: Volonté de rang 2 / La DJ
avatar
Mallia Muz
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Mer 1 Avr - 20:03

*RÊVE : Un homme que je n’avais jamais vu était en train de s’approcher de moi. N’avait-il pas vue que je dansais avec le mec le plus sexy au monde ? Mon homme, suivant son comportement habituel, m’embrassa en pleine bouche. C’était délicieux, j’aurais tant aimé arrêter le temps sur cette instant présent ; la musique à fond dans mes oreilles, un baiser passionné et le temps ralentit. Suite à cette démonstration d’affection je regardais celui qui avait voulu m’approcher. Il avait fait demi-tour. Je me mis à rire, vite suivi par mon chum. Nous nous regardions les yeux dans les yeux tout en dansant. Il était si beau… Le prenant par la main, je l’emmenais vers le bar. Je demandais deux ‘‘Smirnoffs’’, Jake me regardait amusé, il devait se demander à quoi je pensais. Pour toute réponse, je me mis à rire. Il m’expliqua que je ne devrais pas boire, que j’étais déjà saoule. Je ne l’écoutais pas, j’ouvris les deux bouteilles et bu la moitié d’un coup. Je ne pus finir puisque Jake me pris la bouteille des mains. Je lui demandais de me la redonner, mais il but tout le fond. N’était-il pas supposé d’être le conducteur désigné? Il m’expliqua que nous allions appeler un taxi en fin de compte. Je me remis à rire. Prenant la deuxième bouteille je l’approchais de ma bouche, mais à peine mes lèvres l’avais touché que Jake me piqua une seconde fois la bouteille et la bu d’un coup. Je ne pus la lui reprendre vue qu’il était plus grand que moi. Lorsqu’il eut fini, je m’assis sur le comptoir et pointant le barman du doigt, je lui dis de me commander un verre vue qu’il m’avait volé le mien. Il riait, il s’approcha de moi et s’accota à moi, m’enlaçant de ses bras. J’accotais ma tête sur sa poitrine. Il me rappela que c’était lui qui avait payé le barman tout ailleurs. Avait-il raison? Surement, je ne m’en rappelais plus. Il me prit dans ses bras, me souleva et m’amena sur la piste de danse, j’étais si heureuse. Tout semblait si parfais. Nous commençâmes à danser, nous étions en feu. Notre danse devena de plus en plus langoureuse… *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t49-son-la-dj
Messages : 20
Date d'inscription : 02/03/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Silence / Disques tranchant
Âge: 19 ans
Titre: Volonté de rang 2 / Le requin
avatar
Jake Stander
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Mer 1 Avr - 20:37

Je courais déjà depuis plus d’une journée et demie, quand je tombais à terre complètement épuisé. J’étais si fatigué… J’allais m’endormir quand la pluie se mit à tomber. J’ouvris les yeux. Un homme apparu devant moi, il me prit dans ses bras et me posa sur sa charrette. Je regardais la forêt de dos, il ne m’avait pas parlé et moi non plus. Je l’avais pourtant reconnu, c’était l’homme qui avait retenu le Loup. C’était un des soldats de Mallia. Après que la nuit soit passée, il me dit que nous étions arrivés. Il arrêta les chevaux et me demanda si je pouvais marcher. Je lui répondis que oui, je m’étais reposé dans sa charrette. Je le remerciais, puis entrais à l’intérieur. Je demandais au premier garde si Mallia allait bien, il me réponda qu’elle s’était endormit et qu’elle ne s’était pas réveillé. Qu’il était interdit d’aller la voir. Je lui redemandais ma question. Je ne voulais pas savoir ce qu’elle fessait, mais si elle tenait le coup! Il me réponda que le docteur l’avait regardé et qu’il avait dit qu’elle était sur le choc. Elle devait maintenant dormir. Je soupirais, puis lui demandais où je pourrais me laver. J’étais couvert de boue. Il m’expliqua où était le dortoir, endroit où je trouverais son ami qui me montrait mon lit et la salle de bain. Je suivais ses indications. Son ami se nommait Yambé, un nom plutôt rare je dirais. Il me montra mon lit, le numéro quarante-cinq. Tous dormaient au même endroit sauf Mallia. L’homme me montra les douches ou je me lavais avant de retourner à mon lit où je m’endormis complètement fatigué. Je me réveillais au beau milieu de la nuit en sursaut. Même si cela était interdit, j’avais besoin de la voir. Je me levais donc en douce et utilisant mon pouvoir pour ne faire aucun bruit. Je me dirigeai guider par mon robot vers le fond du couloir. Ouvrant la porte je vis Mallia dormir souriante. À quoi pensait-elle? Elle semblait bien aller. Me sentant mieux, je fermais la porte et me dirigeas vers le dortoir. Je me recouchai sans bruit et me rendorma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t54-silence-le-requin
Messages : 77
Date d'inscription : 08/02/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Changement de couleur et poison. Arbalète
Âge: 19 ans
Titre: La volonté de l'automne
avatar
Pamela González
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Sam 4 Avr - 13:04

Jake parti à la cours, sans doute à la recherche de la jeune femme aux cheveux blanc. Moi, je voulais aller parler à Akisma. Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais besoin qu’elle me pardonne. Elle me regardait avec haine, ce qui me dissuada d’aller la voir.  Akisma a commencée à s’éloigner vers la discothèque. Moi, j’ai choisi de partir dans le sens inverse. Alors que je marchais dans les rues du quartier ouest en ne prêtant aucune attention aux personnes peu recommandable qui me dévisageaient, j’ai vue quelqu’un qui tentait de semer deux hommes. Ces poursuivants ressemblaient beaucoup à des chasseurs. Curieuse, je me suis avancée pour voir le jeune homme prit au piège devant un haut mur qui lui bloquait la route. À ce moment-là tout ce passa si vite. Un des chasseurs a sorti son arme trempé de cendre de phénix et a tenté d’attaquer la volonté qui a esquivé son coup. Puis le deuxième chasseur s’est mis aussi à attaquer la volonté. Le jeune homme se débrouillait bien, c’est pourquoi je le laissais se débrouiller seul. Mais, en esquivant une autre attaque, il s’est assommé après le mur. Je ne sais pas pourquoi j’ai tenu à m’en mêler, mais avant que les chasseurs ramassent l’inconscient, j’ai décochée deux flèches qui ont atteint leurs cibles respectives. J’ai sauvé une volonté dont je ne connaissais rien, rien du tout. Oui, la plupart des gens aurait dit quand temps que Sentinelle de la résistance, c’est mon travail, mais je ne travaillais pas cette journée-là et puis je ne suis pas le genre de personne qui joue au héro pour bien paraitre. Quand je ne travaille pas il n’y a que Zalaée et moi qui compte. Mais à ce moment, je ne sais pourquoi, mais on dirait que j’avais fait une exception. Je me suis approchée doucement de la volonté en contournant les cadavres. J’ai attendu un moment qu’il reprenne conscience. Quand il ouvrit les yeux, il se mit tout de suite à parler.

Ils sont partis?!

Il posa les yeux sur les chasseurs que j’avais tués.

Merci! Moi c’est Gégo et toi tu es?

Pamela

Ce type était un vrai moulin à paroles impossible de retenir tout ce qu’il peut dire en l’espace de quelque minute. Je regrettais presque qu’il est reprit conscience. J’allais partir quand il me dit.

Tu sais où est la discothèque?

Pardon?


La discothèque le purgatoire! Tu ne la connais pas? Tu m’étonne!

Je me suis retournée vers lui.

Pourquoi veux-tu aller là-bas?

Et bien je travaille là! Je suis un soldat de Mallia. J’étais en mission, mais je n’ai pas réussi à suivre mon coéquipier et je suis un peu perdu. J’aurais aimé que tu me conduises à la discothèque, mais ce n’est pas grave si tu ne connais pas le chemin.


Je… et bien….


Je me suis fait couper la parole par trois autres chasseurs qui venait de pénétrer dans la petite ruelle.  Pour pouvoir avoir les mains libre et être capable de griffer les chasseurs, j’ai prêté mon arbalète à Gégo.

Tiens prend ça!


Ça marche comment?

Le regard en point d’interrogation qu’il a fait quand ses yeux se sont posés sur mon arme m’a fait soupirer.

Laisse tomber contente toi d’assommer nos ennemis avec!

Cette idée sembla l’amuser. En peu de temps nous avons réussi à tuer nos ennemis et à quitter la ruelle en direction de la discothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Date d'inscription : 08/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: illusion / chaîne
Âge: 21 ans
Titre: Déesse de l'illusion
avatar
Akisma Kontrollo
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Sam 4 Avr - 14:29

Je ne compris pas exactement ce qui se passa, mais l’espionne de toute ailleurs apparu devant moi. Cette femme a le pouvoir de la téléportation. Elle s’avança doucement comme si j’étais un petit animal effrayer. Qu’est-ce qui lui prenait? Elle me dit son nom. Comme cela! Comme si rien n’était! Me prenait-elle pour une folle? Ou peut-être que… Je lui dis donc :

<< Pourquoi viens-tu me parler? Que me veux-tu? Tu viens d’attaquer les miens et tu veux faire copine avec moi maintenant?! >>

<< J’aimerais savoir pourquoi ton amie m’a attaqué. >>

<< Euh, je ne sais pas moi. Peut-être parce que tu nous espionnais?! Tu travail pour qui au juste? >>

<< Je ne travail pour personne, je passais seulement par là et je vous ai attendu toi et Pamela. Cela m’a intriguée. >>

Je la regardais comme si elle était folle. Elle n’avait vraiment rien à faire cette fille ma parole! Je réponds quoi à ça moi? Bon vaut mieux laisser tomber pour ce soir. Je lui ais répondu que je devais y aller et je me suis dirigé vers le Purgatoire. Abygaelle continua pourtant à me suivre. Elle était bouché ou quoi? Je me retournais et lui criais d’arrêter cela. Qu’avait-elle en tête? Cette jeune femme s’arrêta sans me répondre. Après quelques minutes à l’observer, je me remis en marche. Cette femme me prenait vraiment pour une gamine ou quoi? Elle recommençait, mais cette fois elle semblait vouloir être plus subtile. Je vais lui en montrer moi de la téléportation. J’utilisais mon pouvoir pour disparaître et me retournais pour apercevoir la réaction d’Abygaelle. Elle sembla surprise, elle se mit à me chercher. Elle finit par se rendre à l’évidence qu’elle ne me retrouverait pas et elle parta. Enfin tranquille! Je repartis à la course à la discothèque et m’endormit en moins d’une seconde sur mon lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t39-deesse-des-illusion-l-illusi
Messages : 28
Date d'inscription : 15/03/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Téléportation/ trois poignard trempés de cendre de phénix
Âge: 16 ans
Titre: déesse de la téléportation
avatar
Abygaelle Laforce
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Sam 4 Avr - 15:12

Pourquoi viens-tu me parler? Que me veux-tu? Tu viens d’attaquer les miens et tu veux faire copine avec moi maintenant?!

Elle n’y était pas du tout je ne venais pas être amie avec elle, je venais mettre les choses au claire. Et puis, c’est son amie qui avait attaqué la première, moi je m’étais seulement défendu.

J’aimerais savoir pourquoi ton amie m’a attaqué.


Euh, je ne sais pas moi. Peut-être parce que tu nous espionnais?! Tu travail pour qui au juste?


Ils m’avaient pris pour une espionne?


Je ne travail pour personne, je passais seulement par là et je vous ai entendu toi et Pamela. Cela m’a intriguée.


Elle me regardait comme si j’étais folle. Je savais qu’elle ne savait pas quoi me répondre, elle finit par me dire qu’elle devait y aller et elle s’est remise à marcher. J’ai continué à la suivre. Ce n’était pas du tout mon genre de lâcher le morceau. Elle se retourna et se mit à crier après moi. Elle voulait que j’arrête. J’ai stoppée ma marche sans dire un mot. Après quelques minutes à m’observer, la jeune femme se remit en marche. J’ai continué à la suivre, mais d’un peu plus loin, pour être plus subtile. Je voulais vraiment savoir où elle allait et croyez moi je le saurai. Puis, d’un coup elle disparue, comme si je l’avais téléportée, mais ce n’était pas le cas. Zut, j’avais perdu sa trace. Je dus me rendre à l’évidence je ne la retrouverais probablement pas, je suis donc parti lentement en direction de chez moi. Sur ma route j’ai vue Pamela. Elle était accompagnée d’un jeune homme qui ne cessait pas de parler. Il exaspérait Pamela. Un bout de discussion vain à mes oreilles et me fis sourire.

Non, je ne connais pas d'Akisma, mais si elle est une soldat de Mallia, elle sera probablement à la discothèque. Pourquoi veux-tu savoir si je la connais?


Disait le jeune homme, alors que Pamela soupirait. Puis la jeune femme ajouta.

Je me suis disputée avec elle et je ne crois pas qu’elle veuille me revoir. Je ne devrais peut-être pas venir avec toi à la discothèque.


Donc la jeune femme dont j’ai perdu la trace se nommait Akisma?

Mais non. Je veux que tu viennes.



Je n’allais tout de même pas manquer cette seconde chance. De plus tout au long du trajet le jeune homme parlait. Donc, il était plus difficile de m’entendre. Pamela semblais si fatigué de l’entendre que je croyais qu’elle allait le tuer. Mais non. Je l’avais peut-être mal jugée finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Son / Shurikens
Âge: 18 ans
Titre: Volonté de rang 2 / La DJ
avatar
Mallia Muz
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Sam 4 Avr - 19:15

Je me réveillais sous les yeux de Jake. Il m’expliqua qu’il n’était pas capable de dormir. Je lui souris et lui demanda de m’expliquer ce que j’avais manqué. Suite à son discours, je me sentis stupide. Je n’avais pas su gardé mon sang froid. Jake m’expliqua qu’il devait aller voir le Loup. Il me dit qu’il allait revenir me voir très vite. Il me donna un bisou sur le front et se sauva. Je restais donc là, dans mon lit sans bouger. Que devais-je faire maintenant? Je décidais finalement d’aller prendre une douche. Je la prenais avec tous les autres, mais j’avais bien choisi mon heure. Il n’y avait personne. Ils devaient être en train de dormir. Ce soir, c’était l’ouverture. Je devais me tenir prête. Après avoir déjeuné, Hugo m’expliqua toute les nouvelles. La jeune femme d’hier s’appelait Abygaelle selon Akisma. J’attribuais une tâche précise à 95% de mes soldats, puis commençais à travailler sur la paperasse. J’avais de la difficulté à me concentrer, mes pensées étaient tournées sur hier soir. Je fini par convoqué Adélina. C’était la volonté du soleil, la contraire de d’Exelle. Elle possédait des cheveux roux, des yeux verts et elle portait une robe blanche. Cette jeune femme semblait toujours rayonner.

<< Ta mission sera de retrouver une certaine Abygaelle. Elle a le pouvoir d’une grande vitesse ou de la téléportation. Tu y iras avec l’aide d’Akisma. Je la veux en vie. Ne lui faites pas peur, j’aimerais seulement apprendre à mieux la connaitre. Tu lui donneras cela, c’est un passe ‘‘VIP’’ pour la soirée de ce soir. >>

Elle partit en acceptant. J’espérais que notre espionne accepterait. Pourquoi était-elle allez voir Akisma? J’avais tant de questions…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t49-son-la-dj
Messages : 20
Date d'inscription : 02/03/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Silence / Disques tranchant
Âge: 19 ans
Titre: Volonté de rang 2 / Le requin
avatar
Jake Stander
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Sam 4 Avr - 19:18

Je me réveillai environ une demi-heure après, j’étais incapable de dormir. J’avais peur que l’on me l’enlève, encore. Je me dirigeais donc vers sa chambre et entra. Je l’ai surveillé toute la nuit. Elle se réveilla, je lui expliquais un résumé du plan de ma journée, lui donna un bisou, puis sorta. Je partis à la course vers le repère des ‘‘loup’’. Je ne ralentis que lorsque je vis son repère, je ne voulais pas arriver fatigué. Un garde me bloqua la route, je lui dis que j’étais le Requin et que je voulais parler à l’alpha. Il me dit donc de le suivre. L’alpha, habitait dans un vieux manoir. L’extérieur était horrible, mais l’intérieur était magnifique. Mon repaire lui, était dans une ancienne grange. Il me conduit jusqu’au bureau de son chef. J’expliquais à l’alpha mon plan. Il consistait à ce que je gagne des limites de territoire pour que je possède la discothèque et en échange, il gagnerait une partie égale de territoire. Je lui dis qu’il pouvait choisir, mais je n’étais pas fou, il allait choisir un endroit que je préfère. Sa réponse me surprena.

<< Tu vois je n’ai pas besoin d’une nouvelle partie de terre, mais si tu désir tant pouvoir protéger le Purgatoire… J’aurais quelque chose à te proposer. Quelque chose de pénible pour moi. >>

<< Qu’allez-vous faire si je refuse? >>

<< Je vais t’empêcher de venir sur mon territoire. Je sais que tu peux me neutraliser seul, mais à plusieurs... Je tuerais un des soldats à Mallia chaque jour. La pauvre. Tu imagines? Elle va se sentir si coupable… >>


Mon sang bouillonnait, à cause de moi, Mallia risquait d’être en danger. Je ne l’accepterais pas, je ferais tout pour la protéger. S’il me fessait faire quelque chose de trop poussé, j’allais le tuer. Cela créera surement une guerre entre clan, mais ce n’était pas grave. Le plus important était Mallia. L’alpha n’était pas comme cela avant, il a changé à cause du pouvoir… Sa voix me sortit de mes pensées.

<< Je recherche une personne. Il s’appelle Konor Fue. Je veux que vous le retrouviez et le tuiez. Grâce à votre pouvoir, vous n’aurez surement pas de difficulté. Moi, j’en suis incapable puisque qu’il possède le pouvoir de me contrôler, telle une marionnette. Cet homme a tué plusieurs de mes hommes essayant de sauver des volontés. Voici sa photo, rapporté moi sa tête avant la fin de la semaine. >>

Il ne me laissa même pas lui répondre si j’étais d’accord ou non, il fit signe aux gardes de m’amener dehors. Dès que je fus à l’extérieur, je me mis à courir. En route, j’aperçu cette fille. Celle qui m’avait attaqué me tournait le dos, elle était à ma merci. Étrangement, je ne l’attaquais pas, j’avais besoin de lui parler.

<< Ne t’en vas pas, je veux seulement te parler. Pourquoi nous as-tu attaqués? Étais-ce un réflexe? J’aimerais mieux te comprendre. >>

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com/t54-silence-le-requin
Messages : 77
Date d'inscription : 08/02/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Changement de couleur et poison. Arbalète
Âge: 19 ans
Titre: La volonté de l'automne
avatar
Pamela González
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   Mar 7 Avr - 11:39



Le chemin était long, surtout avec ce gars qui avait la parlotte. J’avais du mal à retrouver mon chemin parce qu’il faisait noir et que je ne pouvais pas me concentrer, Marcus me parlait tout le temps. N’empêche j’en avais profitée pour en savoir plus sur Mallia et sur le jeune chef d’antigang, le requin je pense. La discussion a vite changée et je me suis mise à le questionner sur Akisma.

Tu connais une fille qui me ressemble et qui s’appelle Akisma? Elle travaille aussi pour Mallia.

Non, je ne connais pas d'Akisma, mais si elle est une soldat de Mallia, elle sera probablement à la discothèque. Pourquoi veux-tu savoir si je la connais?

J’ai poussé un long soupir avant de répondre :

Je me suis disputée avec elle et je ne crois pas qu’elle veuille me revoir. Je ne devrais peut-être pas venir avec toi à la discothèque.


Mais non. Je veux que tu viennes.

En fait j’ai essayé de la tuer, c’est impardonnable! Je pars!

J’essayais de me trouver une raison pour ne pas remettre les pieds dans la discothèque. J’ai fait demi-tour et le jeune homme m’a barrée la route.

Justement vous devez vous reparler…
Je suis sûr qu’elle va comprendre. Mais pourquoi tu as voulu la tuer?


Je n’ai rien répondu à ça, mais j’ai continué à marcher vers le purgatoire. J’aurais peut-être dû lui répondre quelque chose car il m’a harcelé pour avoir une réponse jusqu’à ce que je voie enfin la discothèque. J’étais fatiguée de l’entendre, mais je suis resté calme il allait bientôt rentrer chez lui et moi, je retournerais chez moi.

Ne t’en vas pas, je veux seulement te parler. Pourquoi nous as-tu attaqués? Étais-ce un réflexe? J’aimerais mieux te comprendre.

Je me suis retournée vers Marcus.

Qu’est-ce que tu racontes?

Ce n’est pas moi.

Il s’est contenté de cette simple explication avant de pointer le requin du doigt. Le chef d’antigang était accompagné de la jeune espionne. Mais qu’est-ce qu’elle faisait là?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'appel de la transe   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'appel de la transe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Appel à l'insurrection.
» L'appel des limbes ou comment se mettre en danger pour rendre service...
» L'appel du ciel...
» Appel au clan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques des Volontés :: Nyx :: Quartier Ouest-