AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Si seulement vous pouviez tous mourir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 757
Date d'inscription : 05/10/2014
Age : 20
Localisation : Partout où je peux être

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Regard hynotique, mais seulement envers les Immortels. Arme: chaîne en fer
Âge: 22 ans, depuis longtemps
Titre: Volonté des Immortels. Rang Zéro. Baron, aussi, en passant.
avatar
Cédrick Kessai
MessageSujet: Si seulement vous pouviez tous mourir...   Dim 5 Oct - 13:37


Cédrick KESSAI


I-Présentation rapide


Nom: Kessai
Prénom: Cédrick
Age: Mort à l'âge de 22 ans
Pouvoir et/ou Armes:
Pouvoir: Le contrôle de tout ce qui est immortel via le regard (Volontés, divinités, morts-vivants, esprits etc...), selon certaines limites à ce don.

Arme: une longue et épaisse chaîne constituée de maillons en fer.

Titre/RangRang:Volonté de rang Zero. Titre: Baron.

Métier:Maître d'une Guilde de Chasseurs de Volontés
Thème musical: [Position Music-Abandoned Freedom]




II- Pour mieux le connaître



Comment vous me voyez...

Tout d'abord, Cédrick Kessai est une personne au physique plutôt passe-partout, avec sa coupe de cheveux noirs de jais, son visage pointu et fermé, et sa mince silhouette d'1m76 qui en font quelqu'un de peu imposant, et qui pourrait même être vu comme chétif par certains.
Mais seulement à première vue.
Car il possède un atout de poids contre ses ennemis Volontés : ses yeux peu banals, jaunes comme ceux des serpents, et qui attirent le regard des autres comme la flamme fait se rapprocher les moustiques de son corps insaisissable et chaleureux, pour mieux les détruire.

Lorsque Kessai utilise son pouvoir hypnotique, cela entraîne une modification de l'allure de ses yeux. De jaune bronze, ils passent alors à un bleu profond, tranché par des symboles blancs très lumineux formés par sa pupille qui était à la base normale, réduit à l'état de cercle sombre, avant de se décliner en plusieurs dessins assez complexes. D'ailleurs, ces arabesques changent à chaque instant selon un nombre très conséquent de critères lors de l'utilisation du don de la Volonté des Immortels, si bien que même lui n'a pas totalement idée du nombre de signes que ses pupilles pourraient esquisser.
Par exemple, la représentation d'un carré aux coins arrondis, semblable à une cage, peut signifier qu'il a réussi à maintenir un contact visuel avec une cible, et que celle-ci est maintenant sous son contrôle.
Un losange couché tranché en deux par une large bande blanche verticale symbolise quant à lui que Cédrick a perdu de vue la victime qu'il manipulait, et que celle-ci va par conséquent retrouver ses esprits dans peu de temps.

(Car en effet il est nécessaire que l'hypnotiseur garde les yeux sur son pantin à chaque instant après avoir réussi à établir un contact visuel avec lui. Il n'est plus obligé de le fixer dans les yeux une fois que l'hypnose s'est faite, mais Cédrick est quand même obligé de fixer une partie du corps de la victime pour éviter qu'elle reprenne conscience. Dés qu'il regarde ailleurs, il n'a que quelque secondes pour vite revenir à son pantin. Sinon, il devra recommencer l'hypnose, s'il y arrive.)

Il est possible dans certains moments précis, que la figure dessinée dans le regard devenu bleu de l'hypnotiseur change de forme toutes les fractions de seconde, s'il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte pour le bon déroulement de la soumission de la victime à la volonté du jeune homme, et aussi si ces dits paramètres sont changeants (Exemples: le nombre de personnes aux alentours, l'humeur du "pantin", sa solidité psychologique, celles du manipulateur etc... )

Mais changeons de sujet.
Question habits, Cédrick Kessai aime à porter des vêtements assez distingués mais très sobres, tels un costume noir avec une veste de la même couleur à l'extérieur mais blanche à l'intérieur, ainsi qu'un chapeau de feutre, par exemple.
Parfois, il se présente avec une canne, uniquement pour le plaisir de bien paraître, voire également un haut-de-forme à la place de son couvre-chef habituel, dans les grandes occasions.
Toutefois, même s'il a un penchant pour les couleurs sobres que sont le noir et le blanc, il peut bien sûr accepter de porter d'autres teintes, à la seule condition qu'elles soient des couleurs froides (Bleu ou, à l'extrême limite, violet.).
Ainsi jamais, au grand jamais vous ne le verrez porter du rouge, du jaune, ou d'autre couleur voyante. Il tient cela en horreur. A moins qu'il ne s'agisse que d'un innocent petit mouchoir à glisser dans la poche de sa veste, juste pour casser un peu le ton sombre des ses habits. Dans ce cas, il n'y verra aucun inconvénient.

Toutefois, il subsiste toujours un petit détail dans l'habillage du baron, qui gâche tous ses efforts pour paraître classieux... Cédrick arbore en effet une longue chaîne constituée de maillons en fer, enroulée très serrée autour de son avant-bras droit.  Cet ornement peut bien sûr sembler très grossier, surtout avec le type de vêtements qui accompagne celui-ci.
Cédrick lui-même sait à quel point cet objet paraît incongru, mais il tient tout de même à le garder sur lui en toute occasion, sans prêter attention aux avis des curieux et des indiscrets.
Certains pourraient penser que c'est son gri-gri, ce qui expliquerait l'attachement qu'il montre pour cette chaîne. Et ils ne sont pas loin du compte, puisque c'est son arme fétiche.

En conclusion, c'est comme cela que Kessai apparaît aux yeux des gens qui le voient pour la première fois ; un jeune homme à l'air plutôt banal, si on excepte quelques unes de ces fantaisies physiques et vestimentaires.
Pourtant le reste de sa personne n'a pas encore été évoqué. Pour ceux qui veulent vraiment connaître ce jeune homme au tempérament aussi sinistre que ses habits.




...Et comment je vous vois.

Cédrick Kessai est une personne lasse. Tout le temps lasse.
A chaque minute, chaque seconde de sa vie, il se sent moyen, bof, couci-couça,  fatigué, et parfois même complètement crevé, même lorsqu'il n'a pourtant fait aucun effort conséquent.  Pour tout dire, juste le fait de devoir supporter le poids de sa propre carcasse est trop dur pour lui à certains moments, d'après ses propres dires du moins.
Il est constamment nonchalant et flegmatique, et cela se voit dans toute sa personnalité : dans sa démarche zigzagante et lourde, dans son expression et son regard blasés, mais aussi dans sa voix, monotone et calme au possible. Tous ces éléments collaborent pour lui donner une attitude de zombie.
Aussi, Cédrick Kessai est quelqu'un à l'air plutôt mélancolique, qui semble assez souvent traîner des regrets lointains, ou un vague à l'âme. Il ne pleure pas, jamais, mais parfois sa voix se brise au milieu d'une phrase comme s'il était sur le point de le faire, même si rien de fâcheux ne vient d'arriver. 
En vérité, son visage est tellement souvent tiré vers le bas que ceux qui se le demandent ne savent jamais s'il est dans une phase de déprime, ou s'il va bien, enfin couci-couça comme d'habitude.
Ces traits d'humeur font de la Volonté quelqu'un de très silencieux, capable de ne pas souffler un mot de la journée, perdu dans ses pensées décourageantes sur tout ce qu'il a à faire le jour même, ou dans des ruminations à propos du passé.

Cependant, il ne faut pas généraliser. il lui arrive quand même d'être d'excellente humeur certains jours, ou bien de piquer un gros coup de colère dans de rares occasions -et totalement incongrues quelque fois-
Si quelque chose arrive à le sortir de sa léthargie constante, qu'il s'agisse d'un détail auquel personne ne prête jamais attention, ou bien d'un événement du quotidien qu'il vit tous les jours sans ciller, il peut très bien entrer dans une colère folle et destructrice, ou alors au contraire en rire, mais d'une façon qui peut être tout aussi effrayante que ses crises de rage. Effectivement, quand quelque chose a tendance à l'amuser pour des raisons obscures, son ricanement alors effréné peut monter très haut dans les décibels, et durer un très longtemps, jusqu'à ce qu'une quinte de toux ou une douleur trop forte aux côtes stoppe ce moment d'euphorie exagérée.  
Et quand Cédrick se relève après s'être plié de rire ou après avoir terminé sa crise de folie furieuse, il se retrouve généralement seul, ayant fait fuir les personnes impressionnables le plus loin possible de lui.
Ainsi, si vous le voyez esquisser un sourire, ou bien vous fixer très longuement avec un regard meurtrier, c'est qu'il va se passer quelque chose. Mais parfois, ce n'est pas du tout ce à quoi vous pouvez vous attendre.

Enfin, ses brusques et imprévisibles changements de caractère ne sont pas les seuls raisons pour lesquelles ses domestiques le craignent.
En effet, Cédrick Kessai a en lui un caractère cruel et sadique. Il est capable de mutiler un proche pour aucune raison, excepté celle de voir son sang tâcher le sol de sa demeure, ou bien de l'entendre hurler à en fendre une pierre. Juste pour cela.
De plus, il aime à écraser les autres dés qu'il en a l'occasion, car la torture physique ne lui suffit pas toujours. Il passe donc une partie de son quotidien à régner en despote sur les gens en-dessous de lui hiérarchiquement comme ses serviteurs, à leur faire exécuter des tâches ingrates, à les insulter, à leur cracher littéralement à la figure, sans absolument aucun respect pour leur personne ou pour leurs sentiments.
Au contraire : plus la personne est sensible, plus Cédrick aime à l'humilier, et à essayer de la faire craquer jusqu'à ce qu'elle se noie dans ses larmes jour et nuit. Ça aussi, c'est son plaisir favori.

Ainsi est la Volonté des Immortels. Calme, silencieux, fatigué, mélancolique, coléreux, sadique et tyrannique.
C'est ainsi qu'il est né, mais surtout qu'il été façonné à travers son vécu...







III-Ce que vous voulez savoir



Passé, présent, et futur

Jadis, il y a de cela très longtemps, Cédrick Kessai était vivant comme chaque être humain, comme n'importe quelle créature qui sillonnait la planète. Il respirait, souriait, et menait une vie paisible avec ses connaissances, comme tout le monde. Ses journées étaient à peu près semblables les unes des autres, mais remplies de quiétude. Il était heureux ainsi, puisqu'il ne demandait rien de plus.

Pourtant, un jour,  il finit par ressentir un certain trouble, comme une sorte de tension qui s'accumulait Là-haut, quelque part au-dessus de lui dans le ciel, et qui résonnait lourdement dans sa tête. D'abord vague, cette sensation se transforma bientôt en une impression de danger imminent, chaque jour plus forte.
Ne sachant que faire, il finit par supposer que ce problème relevait du divin puisqu'il semblait irrationnel, et il se tourna donc immédiatement vers la religion pour pouvoir comprendre ce qui commençait à l'inquiéter, lui d'habitude si insouciant.
C'est pourquoi chaque soir, après son quotidien, il allait prier dans le sanctuaire le plus proche, sourire confiant aux lèvres. Il implorait alors à mi-voix tous les dieux existants, dans le but de comprendre l'origine de ce ressenti tenace "d'électricité dans l'air".
Ainsi, même s'il n'obtenait pas de réponse, il se sentait soulagé. Il avait l'impression de garder le monde en vie par ses prières envers les divinités, d'être un héros de l'ombre. C'était illusoire, bien entendu, il le voyait.
Mais c'était drôle, car il y avait une faible probabilité que ce qu'il disait était entendu par les dieux, et que cela les faisait réfléchir. Cela l'occupait et l'amusait.
Il priait donc pendant plus d'une demi-heure tous les jours, juste pour le petit plaisir d'avoir l'impression de communiquer avec des forces supérieures et inaccessibles, et ainsi de se sentir important.

Mais un jour, il se vit dans l'incapacité d'y aller.
Car il venait de mourir.


Ce jour-là fut la première fois que "ses interlocuteurs" descendirent sur la terre des mortels et qu'ils se battirent pour s'en disputer la possession.
Kessai fut balayé par un puissant ouragan émanant de leurs empoignades, en plein milieu d'une de ses journées de travail habituelles.
Il venait juste de prendre une pause pour déjeuner.

Ce fut depuis ce jour là que le monde fut ravagé continuellement, et que des millions d'êtres vivants partirent simultanément dans l'Au-delà pour partager le sort de Cédrick, victime parmi tant d'autres.



Bien des années plus tard, la Guerre Humains-Dieux fut déclaré quand les fantômes des cataclysmes divins, baptisées Volontés, revinrent dans le plan des mortels via une faille, pour "rebâtir" la planète, et tuer ceux qui avaient causés cet Apocalypse.
Cédrick se laissa porter par le courant et suivit les meneurs de cette bataille sur Terre, mais se désintéressa bien vite de toute cette violence une fois revenu chez lui.
Les décennies passées dans l'Au-Delà l'avaient marquées à tout jamais d'une lassitude extrême, forgée par tout l'ennui qu'il avait pu éprouver là-bas, sans aucun espoir de rentrer chez lui avec les siens. Ainsi, même s'il avait à ce moment précis l'opportunité de faire payer toute sa souffrance, il n'en voyait plus l'intérêt.
La seule envie qui le hantait, c'était de revoir sa maison. Or il n'en avait plus.
Autant dire qu'à partir de là, il n'avait donc plus de désirs ni d'ambitions.
Il estimait avec fatalisme "qu'il avait perdu au jeu de la Vie" et que c'était tout, qu'il n'y avait pas moyen de faire machine arrière, même en tuant les Dieux.
Il n'avait rien à y gagner avec cette Guerre, donc il attendit qu'elle se termine, errant dans une clairière désolée, à l'endroit exact où se dressait son chez-lui avant sa mort. Il ne fit rien d'autre qu'attendre dans les ruines de son passé.

Cela n'échappa pas à ses "camarades", ce qui fit que l'après-guerre fut terrible pour Kessai. Après avoir vaincu leurs ennemis, un nombre conséquent de Volontés se réunirent quotidiennement autour de lui pour s'amuser à l'insulter, à le conspuer, et à l'humilier.
Guidés par la Volonté de la Nuit, Alice A. SaDiablo, et par son amie la Volonté de la Mort, ils l'insultèrent de "faible" , de "collaborateur", de "lèche-cul", de "déchet qui ne mérite pas d'avoir pu revenir", de "sous-humain" etc...
Cédrick resta prostré sans les écouter. Il se moquait de ce qu'ils pensaient.
Par la suite, les bourreaux furent rendus de plus en plus hargneux par le fait que Cédrick les ignorait, et la torture physique et mentale fut donc établie en plus des insultes. La gravité des actes commis par les déicides s'était grandement élevée, car ils faisaient cela non plus par désir de s'amuser, mais par haine véritable car ils s'étaient convaincus eux-même que Cédrick était un traître de la pire espèce, comme si c'était lui-même qui avait interrompu leur vie de mortel et qui les avait jeté dans l'Autre Monde.
A la fin de ces "séances", le jeune homme finissait ainsi souvent face contre terre, haletant et en larmes, mais ne répliquait toujours pas face à la haine de ces semblables. Il ne voulait pas leur offrir ce plaisir.
Les revanchards se lassèrent donc peu à peu et arrêtèrent de se défouler sur lui , excepté un petit groupe d'entre eux. Alice et la Volonté de la Mort étaient toujours à la tête de ces gens, et ne voulaient en aucun cas lâcher le morceau.

La Volonté n'en pouvait plus, il avait l'impression de mourir à nouveau quand ils revenaient, pensait ne pas pouvoir en supporter davantage même s'il le faisait, et surtout, il devint infiniment triste et mou. Il avait oublié comment sourire. A sa lassitude chronique s'ajouta une mélancolie insurmontable.
Les jours se suivaient et se ressemblaient. Et puis, soudainement, lors d'une séance de torture habituelle, la Volonté de la Mort fit allusion à la femme de Cédrick, assurant que "cette garce immonde avait dû mourir heureuse de savoir qu'elle n'aurait plus à supporter son lâche de mari, et que tout deux avaient mérité ce qui leur était arrivé."  
C'était ce que cette personne avait dit.  Mot pour mot.

Personne n'avait encore fait référence à la bien-aimée de Cédrick, une femme merveilleuse pour qui il aurait donné sa vie s'il l'avait pu. Il n'avait jamais pu supporter aucune insulte envers elle de sa vie de mortel. Et cela n'avait pas changé.
Les yeux de la Volonté devinrent bleus pour la première fois. Son pouvoir qu'il n'avait jamais utilisé jusqu'à présent venait d'être activé.
Et là, toute la rage qu'il avait accumulée sans qu'il s'en aperçoive durant tout ce temps éclata si soudainement que La Mort ne vit rien venir, comme ceux qui l'accompagnaient.
Ils se retrouvèrent contraints de se battre entre eux jusqu'à ce qu'à l'épuisement le plus total, et furent enterrés vivants sous des tonnes et des tonnes de terre, dispersés jusqu'à des endroits reculés grâce au pouvoir de l'un d'eux, lié au Sol.
Seule Alice put lui échapper, et Cédrick perdit bien vite sa trace.

Ainsi, il devint une Volonté de Rang Zéro, car il venait sans le savoir de vaincre son Contraire, la Mort, donc de la réduire à une Volonté de rang 6 en l'immobilisant sous un endroit précis et secret.
Il découvrit ainsi qu'il était devenu la Volonté des Immortels, et qu'il pouvait dans ce sens contrôler ceux-ci à sa guise.  Il ne cessa d'employer ce pouvoir par la suite pour son propre intérêt.
Il fit ainsi bâtir une nouvelle propriété sur la clairière abandonnée qu'il hantait, et la rendit habitable grâce aux services des Volontés élémentaires.
Il s'auto-proclama ensuite baron, et prit de la puissance financièrement -et malhonnêtement- pour mériter ce titre.
Depuis cette crise de nerfs, une rage sourde se mit à l'habiter. Et aujourd'hui encore elle est présente en lui.

      Plus tard, quand la cendre de phoenix et les Chasseurs de Volontés apparurent, il se reclus chez lui en ermite et se fit passer aux yeux du monde pour un humain anonyme, afin ensuite de contacter via des intermédiaires une association de ces Chasseurs, en toute sécurité.
Grâce à quelques assassinats bien organisés et à certaines lettres d'intimidation, il put bientôt prendre une place importante dans la confrérie, jusqu'à en devenir le leader sans même à avoir eu à sortir de sa bâtisse pour cela.
Enfin, avec l'aide de ses nouveaux hommes de mains, il fit "tuer" à tour de bras des Volontés mineures, puis de plus en plus importantes, grâce aux vertus de la cendre de phoenix qui venaient d'être découvertes.
Vu que tout ce qu'il faisait faire était effectué par des mercenaires professionnels et divers, on ne pouvait pas le rendre coupable de ces génocides. Ce fut ainsi qu'il trouva un moyen de se venger, et de se défouler à son tour.

Au fur et à mesure que le temps passa, il réussit à sortir de chez lui sans trahir son identité de Volonté, et finit même par pouvoir se promener presque sans risques où il le souhaitait. Du haut de son rang de baron, il devint tout puissant, et le petit groupuscule qu'il gérait secrètement était progressivement vue comme l'une des plus grandes guildes de Chasseurs existantes.

A la fois Volonté et Chasseur de Volonté, Cédrick Kessai a à présent un désir, une envie inébranlable; celle d'exterminer toutes les Volontés du monde. Surtout celle qui avait déclenché tout cela, à cause de ce qui n'était à la base qu'un petit jeu pour elle. Il la cherche sans relâche, et ne pourra avoir la paix que lorsqu'elle rejoindra la Volonté de la Mort sous terre, pour avoir la honte de se voir dégradé au rang 6 comme elle.
Ou mieux; quand elle sera définitivement morte.



Alice A. SaDiablo.













IV- Et si on parlait de moi ? Non pas lui, moi !



Pseudo: Uriel Dakuse
Age: 17, déjà. Haaaan ça passe vite.
Sexe: Homme.
Où as-tu trouver le forum ?: Une certaine Alice me l'a conseillé. Oh non pas celle du pays des Merveilles !
Non pas celle du film de Burton à propos du même pays.
Non c'est pas... Laissez tomber.
Si tu devais ajouter quelque chose au forum ?: Je vais devenir vexant mais... plus de lieux, plus de description, plus de détails et d'infos sur les rangs et les titres, plus de fleurs, de poésie, de poteaux, de gens, de bonne humeur, de fric, de femmes, de fraises, de dinosaure et SURTOUT... plus de plus.
Code du règlement: Vive le staff !
DC: Neeein.


Fiche codée par Umi sur Epicode.Ne pas retirez.
[/spoiler]


Dernière édition par Cédrick Kessai le Jeu 26 Mar - 8:21, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 768
Date d'inscription : 25/04/2013
Age : 18
Localisation : Ici, là-bas, trouve-moi et, déjà, je ne serais plus là ~

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Ténèbres et Sang
Âge: 19 ans
Titre: Volonté de la Nuit, rang 1
avatar
Alice A. SaDiablo
MessageSujet: Re: Si seulement vous pouviez tous mourir...   Dim 5 Oct - 16:03

Hell'come! ~ donc, préviens moi quand tu auras fini ta présentation, je m'en occuperais ~

Pour les plus, oui, effectivement, je t'avoue qu'il me reste certains détails à boucler ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com
Messages : 768
Date d'inscription : 25/04/2013
Age : 18
Localisation : Ici, là-bas, trouve-moi et, déjà, je ne serais plus là ~

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Ténèbres et Sang
Âge: 19 ans
Titre: Volonté de la Nuit, rang 1
avatar
Alice A. SaDiablo
MessageSujet: Re: Si seulement vous pouviez tous mourir...   Mer 29 Oct - 17:33

Coucou, je voulais juste te rappeller que, si tu veux, en tout cas, avec le pouvoir qu a un rang zero, tu peux aussi être le roi des volontes, enfin, après c est a ta guise ^^

J en profite aussi pour te dire que, passée l'halloween et sa fin de semaine, je pourrais me remettre a repondre au rp normalement

Sinon, prez super & histoire très interessante a lire, je suis contente que ce sois toi qui joue ce perso ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com
Messages : 757
Date d'inscription : 05/10/2014
Age : 20
Localisation : Partout où je peux être

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Regard hynotique, mais seulement envers les Immortels. Arme: chaîne en fer
Âge: 22 ans, depuis longtemps
Titre: Volonté des Immortels. Rang Zéro. Baron, aussi, en passant.
avatar
Cédrick Kessai
MessageSujet: Re: Si seulement vous pouviez tous mourir...   Mer 29 Oct - 20:31

Mmmmh... je vais rester baron, juste parce que "Lord" c'est classe comme titre (Et parce que c'est plus discret.). Mais merci de l'idée ! ^^

D'accord, amuse-toi bien en attendant, et attention aux fantômes, démons, poupées, tentacules, araignées, clowns et vampires et tout et tout pendant Halloween ! Have fun !

Merci, merci c'est gentil, je suis impatient de pouvoir me mettre à rp avec toi, qu'on s'éclate un peu ! Je parie que t'auras plein de bonnes idées pour plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 768
Date d'inscription : 25/04/2013
Age : 18
Localisation : Ici, là-bas, trouve-moi et, déjà, je ne serais plus là ~

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Ténèbres et Sang
Âge: 19 ans
Titre: Volonté de la Nuit, rang 1
avatar
Alice A. SaDiablo
MessageSujet: Re: Si seulement vous pouviez tous mourir...   Mer 29 Oct - 23:11

D'acc!

Héhé, ne t'inquiètes pas, les démons et les vampires, c'est moi! Twisted Evil

J'ai aussi très hâte de RP avec toi ~ Même si je crois qu'en fait je devrais aller me cacher loin, très loin '^'

J'ai donc une questionn: est-ce que je t'ai expliqué pour la dimension des volontés? ~

Et une précision, pour ma propre santé, enfin celle de ma perso, que seule un puissant dereglement provenant d une enorme mesentente avec son contraire peut relequer un rang 1 au rang 6 ~

Ah, j'oubliais, mais, c'est validé ~


EDIT : je t'ai, pour l'instant, mis dans le groupe des Volontés, mais si tu préfères être dans celui des chasseurs, je te changerais ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com
Messages : 757
Date d'inscription : 05/10/2014
Age : 20
Localisation : Partout où je peux être

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Regard hynotique, mais seulement envers les Immortels. Arme: chaîne en fer
Âge: 22 ans, depuis longtemps
Titre: Volonté des Immortels. Rang Zéro. Baron, aussi, en passant.
avatar
Cédrick Kessai
MessageSujet: Re: Si seulement vous pouviez tous mourir...   Jeu 30 Oct - 8:10

Ah, t'es peinarde dans ce cas, si t'es dans le camp des vilains. ^^

La dimension des Volontés ? Non, c'est comment là-bas ? On s'y amuse ?
Et qu'est-ce que tu entends par "puissant dérèglement" ? Je ne comprend paaas...

Ah, et merci pour tout. Je préfère être dans le groupe des Volontés, parce que bon, c'est ma nature première et tout, donc wala.

Ah, et vu que les explications peuvent être longues, est-ce que tu peux me les envoyer par mp ? Histoire de pas flooder ce coin-là. ^^
Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 768
Date d'inscription : 25/04/2013
Age : 18
Localisation : Ici, là-bas, trouve-moi et, déjà, je ne serais plus là ~

Feuille de personnage
Pouvoirs et/ou armes: Ténèbres et Sang
Âge: 19 ans
Titre: Volonté de la Nuit, rang 1
avatar
Alice A. SaDiablo
MessageSujet: Si seulement vous pouviez tous mourir...   Sam 13 Déc - 19:07

Je verrouille et déplace!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volonte.forum-canada.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Si seulement vous pouviez tous mourir...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si seulement vous pouviez tous mourir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Philosophie : vous etes tous convié à participer ...
» A la jeunesse de mon pays
» La rouquine qui vous rendra tous heureux -oupas-
» Alexander Aestas. Et si vous pouviez arrêter de me fixer...
» OMOVTM ? "Oh Merde ! On va tous mourir" {Jack & Tara}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques des Volontés :: Votre Personnage :: Présentation :: Validées-